L'Anjou Agricole 06 mars 2018 à 16h00 | Par L'Anjou Agricole

2 cas d'influenza faiblement pathogène H5 dans 2 élevages de canards en Maine-et-Loire

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Pascal Le Douarin

La préfecture du Maine-et-Loire a indiqué dans un communiqué de presse que suite aux dépistages systématiques par autocontrôle réalisés par les agriculteurs sur leurs élevages, deux cas d'Influenza H5 ont été révélés la semaine dernière dans deux élevages de canards prêts à gaver. Un sur la commune déléguée de Vihiers (6 500 bêtes) et un sur la commune du May-sur-Êvre (12 500 bêtes). Un arrêté d'infection a été pris et une zone de protection de 1 km mise en place autour de ces deux élevages. Les troupeaux ont été abattus vendredi après-midi et samedi et les cadavres traités par l'équarrissage. Une enquête épidémiologique est en cours. La situation sanitaire actuelle justifie que les mesures de biosécurité visant à la protection des élevages soient à leur niveau le meilleur. Pour rappel, les virus H5 faiblement pathogènes ne sont pas dangereux pour l'homme. Les mesures de lutte sanitaire visent à empêcher la circulation des virus dans les élevages et le développement de pathologies pour les animaux.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

la phrase de la semaine

Les conditions sont aujourd’hui réunies pour autoriser la mise sur le marché des poudres de lait infantile

affirme le ministère de l’Agriculture , qui annonce, dans un communiqué de presse du 18 septembre, la reprise de la commercialisation des poudres de lait infantile fabriquées par Lactalis

Le chiffre de la semaine
35 000
C’EST LE NOMBRE DE SALARIÉS AGRICOLES EN MAINE-ET-LOIRE. 1 ENTREPRISE SUR 2 EST EMPLOYEUSE.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui