L'Anjou Agricole 04 décembre 2015 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

4 scénarios potentiels pour l'agriculture de 2025

Le CGAAER (Conseil général de l'alimentation, de l'agriculture et des espaces ruraux) envisage 4 types d'agricultures à l'horizon 2025, selon une étude présentée le 3 décembre au congrès de la FNSafer.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Pour Jean-Marie Gilardeau, du CGAAER, "ces modèles se dessinent dès aujourd'hui mais les frontières entre eux seront plus poreuses qu'hermétiques".
Pour Jean-Marie Gilardeau, du CGAAER, "ces modèles se dessinent dès aujourd'hui mais les frontières entre eux seront plus poreuses qu'hermétiques". - © Actuagri

 

L'agriculture 'héritée', traditionnelle, repose sur un interventionnisme étatique fort avec des exploitations financées par les banques. L'agriculture 'contractuelle', est financée et régie par des contrats mêlant une multitude de parties issues de la filière. La 'ferme firme'fait intervenir un arsenal d'industriels et fait de l'agriculteur 'une simple ressource humaine'. Enfin, 'l'agriculture territorialisée' vit de deniers publics 'verdis' et d'épargne solidaire.

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Cette décision est le fruit d’un travail de 2 ans aux côtés de nos partenaires de l’énergie avec qui nous avons porté cette demande depuis le travail engagé par Sébastien Lecornu en 2018.

s’est félicitée la FNSEA, suite à l’annonce de la ministre de la Transition écologique, au SIA, du relèvement du seuil d’appel d’offres pour les installations photovoltaïques.

Le chiffre de la semaine
3 500
C'est le nombre de plaques de concours agricoles que la Fonderie Doutre, basée au Lion d'Angers, a livré au Salon international de l'agriculture.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui