L'Anjou Agricole 30 mars 2020 à 14h00 | Par AA

La liste des marchés à nouveau ouverts dans le Maine-et-Loire

Grâce à l'action conjointe des organisations professionnelles et des différents ministères, des marchés vont pouvoir être réouverts sous conditions de respecter les mesures strictes.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Pexels

 

La Préfecture de Maine-et-Loire avait autorisé, à la date du 27 mars, 79 marchés sur les 87 demandes qui lui ont été adressées.

Depuis, d'autres marchés ont été autorisés, comme à Avrillé, Doué, Concourson sur Layon.

Attention cette liste peut donc évoluer en fonction des autorisations préfectorales données ou à venir.

Liste des marchés ouverts en Maine-et-Loire :

Avrillé : Val d'Or, mercredi ; Bois-du-Roy, vendredi ; Eglise Saint-GIlles, samedi. Allonnes : mercredi. Aubigné sur Layon : mardi. Baugé : samedi. Beaufort-en-Anjou : mercredi. Bellevigne en Layon - Thouarcé : mardi. Bellevigne les Châteaux : mercredi. Chalonnes- sur-loire : mardi et samedi. Chemillé : jeudi et samedi. Cholet (Halles) : du mardi au samedi. Concourson sur Layon : vendredi, samedi, dimanche. Doué la Fontaine : vendredi et lundi. Durtal : mardi. Ecouflant : mardi. Ecuillé : vendredi. Erdre-en-Anjou - Vern-d'Anjou : jeudi. Erdre en Anjou - La Pouëze : mardi. Gennes-Val de Loire - Les Rosiers : lundi. Ingrandes - Le Fresne : vendredi. Jarzé : vendredi. Juvardeil : mardi. La Ménitré : samedi. La Possonière : samedi. La Séguinière : mercredi. Le Louroux-Béconnais : mercredi, jeudi, samedi. Le Plessis-Grammoire : vendredi. Le Puy Notre Dame : dimanche. Le Puy Saint Bonnet : mercredi. Les Rairies : vendredi. Loire-Authion - La Daguenière : vendredi. Longué : jeudi. Mauges sur Loire - Montjean : jeudi. Mauges sur Loire - La Pommeraye  : samedi. Mauges sur Loire - Le Marillais  : mercredi. Mauges sur Loire - St Laurent de la Plaine : vendredi. Mazé : vendredi et dimanche. Montreuil-Bellay : mardi. Montrevault sur Evre - La Chaussaire : mardi. Montrevault sur Evre - Le Puiset-Doré : mardi. Montrevault sur Evre - Montrevault : mercredi. Montrevault sur Evre - Chaudron en Mauges : mercredi et jeudi. Montrevault sur Evre - Le Fuilet : jeudi. Montrevault sur Evre - Montrevault sur Evre : jeudi.  Montrevault sur Evre - St Rémy en Mauges : jeudi.Montrevault sur Evre - La Salle et Chapelle Aubry : vendredi.Montrevault sur Evre - St Quention en Mauges : vendredi. Montrevault sur Evre - St Pierre Montlimart : samedi.  Montsoreau : dimanche. Morannes : jeudi. Noyant Villages : vendredi. Orée d'Anjou - St Laurent des Autels : samedi. Orée d'Anjou - St Christophe la Couperie : jeudi. Orée d'Anjou - Champtoceaux : mercredi. Rochefort sur Loire : mercredi. St Clément de la Place : mardi. Saint Jean de Linières : mardi.Sainte Gemmes d'Andigné : vendredi.Sarrigné : samedi. Saumur (entre les Ponts) : jeudi. Savennières : dimanche. Segré : samedi. Seiches sur le Loir : jeudi. Sèvremoine - Le Longeron : jeudi. Sèvremoine - Montfaucon : mardi. Sèvremoine - Roussay : vendredi. Sèvremoine - Saint André de la Marche : jeudi.  Sèvremoine - Saint Germain : samedi. Sèvremoine - Saint Macaire : vendredi. Terranjou - Martigné : samedi. Terranjou - Notre Dame d'Allençon : mardi. Val du Layon : mercredi.Varennes sur Loire : vendredi. Vernantes : mercredi. Vezins : mardi. Vihiers : mercredi. Vivy : vendredi. Yzernay : jeudi.

 

Un protocole sanitaire élaboré par les organisations et validé par le Gouvernement

«Un protocole sanitaire pour rouvrir les marchés locaux est à la disposition des préfets», annonçait un communiqué du 26 mars émanant de plusieurs fédérations* . Le 23 mars, le Premier ministre avait annoncé l'interdiction des marchés de plein air pour éviter les contaminations par le coronavirus. Les préfets peuvent toutefois accorder des dérogations aux maires qui souhaitent «organiser un marché selon des règles strictes». Le protocole sanitaire, qui «vient d'être validé par le gouvernement», selon les organisations, définit donc les conditions dans lesquelles les marchés peuvent être rouverts. Ce cadre «permet de concilier les deux priorités»: sécurité sanitaire des populations et approvisionnement en produits frais. «Les maires et les préfets doivent maintenant utiliser ce guide pour rouvrir les marchés locaux», de plein air ou couverts, «quand les conditions sont réunies», insistent les signataires. Après l'annonce de la fermeture des marchés, l'ensemble des syndicats agricoles s'était prononcé pour leur réouverture. Certains marchés étaient restés ouverts et plusieurs acteurs dénonçaient une différence de traitement avec la grande distribution, toujours autorisée à exercer.

*Les 14 organisations signataires du protocole sanitaire : Artisan Charcutier de France ; Chambres d'agriculture, CFBCT, CGAD, FNPF, FNSEA, Fromagers de France, INTERFEL, Jeunes Agriculteurs, Les Marchés de France, Les Marchés de gros, Légumes de France, OPEF et Saveur et Commerce .

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

Si des solutions techniques alternatives au désherbage chimique existent, elles ne sont pas encore adoptables par tous les arboriculteurs.

indique le CTIFL (centre technique), dans un communiqué du 26 mai

Le chiffre de la semaine
8,2 millions d'euros
Horticulture : dans le Maine-et-Loire, la destruction des plantes et fleurs, suite à la crise du Covid-19, a entrainé une perte de 8,2 millions d'euros (source FNPHP Grand Ouest)

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui