L'Anjou Agricole 30 juillet 2019 à 09h00 | Par Romain Devaux

A.Fabre fête ses 100 ans

Forte d'un siècle d'activités au service de clients industriels, viticoles et artisans exigeants, l'entreprise A.Fabre a ouvert ses portes vendredi dernier au public.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
A l'occasion de ses 100 ans, A.Fabre a ouvert vendredi 26 juillet les portes de ses locaux au public.
A l'occasion de ses 100 ans, A.Fabre a ouvert vendredi 26 juillet les portes de ses locaux au public. - © A.Fabre

Située à Bagneux, A.Fabre est spécialisée dans la fabrication de pompes, la mécanique de précision et la tôlerie industrielle. Créée au début du siècle dernier - l'entreprise a fêté ses 100 ans vendredi dernier -, A.Fabre a su faire fructifier son activité historique de pompes à vins, ouvrant sa gamme de pistons inox aux secteurs agroalimentaire (pompes à sang) ou encore cosmétique (parfumerie). De la pièce unitaire aux petites et moyennes séries, équipées de moteur électrique ou de circuit pneumatique, ses pompes sont conçues et assemblées par une équipe d'une dizaine de salariés.

 

Changement de tête

Si A.Fabre n'a donc rien perdu de sa notoriété régionale au fil des décennies, se diversifiant peu à peu vers des activités de mécanique de précision et de tôlerie industrielle, elle a toutefois changé de main récemment. Depuis le 4 janvier dernier, Julien Houdayer, gérant de l'entreprise A à Z Performance, implantée sur la Zac de la Ronde à Allonnes, en est le nouveau responsable. Il succède à Odette Fabre, seconde génération familiale à la tête des établissements homonymes. " La philosophie reste la même ", assure toutefois Julien Houdayer.

Une dizaine de collaborateurs travaillent au sein de A.Fabre. Au centre, accroupi, le gérant de l'entreprise Julien Houdayer.
Une dizaine de collaborateurs travaillent au sein de A.Fabre. Au centre, accroupi, le gérant de l'entreprise Julien Houdayer. - © A.Fabre

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Bien qu’une information plus claire sur les résidus de pesticides soit nécessaire, la stratégie de la peur de Générations futures (...) est contre-productive ».

estime Interfel, face à l’association de défense de l’environnement qui a demandé à la DGCCRF, de faire des bilans de résidus de pesticides séparés entre aliments bio et non bio.

Le chiffre de la semaine
11,2
MAÎS ENSILAGE : selon l'Agreste, avec 11,2 tMS/ha, la saison est correcte, et l’augmentation de la surface (+ 8 %) aura permis de refaire les stocks.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui