L'Oise Agricole 26 novembre 2020 a 09h00 | Par RM

Accord UE-Mercosur : des États membres encore sceptiques

Très décrié en raison de son impact sur la déforestation notamment, l’accord UE-Mersocur a encore essuyé les critiques de certains ministres de l’Agriculture de l’UE qui se sont plaints, le 16 novembre, de la célérité de la Commission à soumettre au Conseil une proposition relative à l’accord d’ici la fin de l’année alors que de nombreuses questions restent encore en suspens.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Les délégations soulignent le risque d’une baisse des prix du marché pour les produits déjà sous pression comme le boeuf, l’éthanol, le sucre, le miel et la volaille.
Les délégations soulignent le risque d’une baisse des prix du marché pour les produits déjà sous pression comme le boeuf, l’éthanol, le sucre, le miel et la volaille. - © Pixabay

Alors que l’accord UE-Mercosur fait l’objet de nombreuses critiques (impact sur la déforestation, distorsions de concurrence...), l’Autriche suivie par la Bulgarie, la Roumanie, le Luxembourg et la Slovaquie se sont plaints dans une déclaration commune, lors du Conseil des ministres de l’UE de l’Agriculture du 16 novembre, que la Commission veuille soumettre au Conseil une proposition relative à cet accord d’ici la fin de l’année. «Malgré le fait que certaines   [...]

 

� Lire la suite sur le site L'Oise Agricole

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Compte tenu du contexte sanitaire et social actuel, les dons de lait sont plus que jamais vitaux pour fournir l’aide alimentaire

ont indiqué Les Restos du Coeur. Les agriculteurs concernés ont jusqu’au 15 février pour effectuer un don à une association habilitée.

Le chiffre de la semaine
600 millions d'euros
le relèvement du SRP (Seuil de Revente à Perte) de 10% a permis un gain de 600 millions d’euros pour la distribution qui auraient dû, en toute logique, se retrouver dans les cours de fermes.