L'Anjou Agricole 06 février 2015 à 18h00 | Par L'Anjou Agricole

AG de la FDSEA : halte à la lourdeur administrative

L'assemblée générale de la FDSEA de Maine-et-Loire s'est déroulée ce vendredi 6 février à Angers. Très remontés sur les contraintes administratives et environnementales et sur le flou autour de l'application de la nouvelle Pac, le syndicat appelle à une mobilisation syndicale le 13 février.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
"Il faut desserrer l'étau administratif et environnemental", a insisté Emmanuel Lachaize, secrétaire général de la FDSEA 49, qui a empilé à la tribune "tous les codes qui concernent l'agriculture". (© AA) Près de 300 participants, au siège du Crédit agricole à Angers. © AA Henri Bies Péré, membre du bureau de la FNSEA, est l'invité de l'AG. © AA Au micro, Jean-Marc Lézé, président de la FDSEA, annonce une action syndicale sur la Pac le 13 février prochain. © AA Pierre Bessin, Directeur départemental des Territoires © AA Roger Leguen, sociologue, et Pierre-Yves Amprou de la Chambre régionale de l'Agriculture © AA Au côté de Jean-Marc Lézé, président de la FDSEA, le préfet du Maine-et-Loire François Burdeyron © AA

Après la cocotte-minute en 2014, symbole du trop-plein de "pression administrative", c'est un amoncellement d'épais codes (Code rural...) qui a été exposé cette année à l'AG de la FDSEA. Pour dénoncer, une nouvelle fois, le ras-le-bol des agriculteurs, exprimé par une vingtaine de d'élus des différents cantons ce vendredi matin.

Une mobilisation syndicale sur la Pac le vendredi 13 février

Gros sujet d'inquiétude, la mise en place de la nouvelle Pac. "A quelques semaines des déclarations Pac, nous ne connaissons pas les règles du jeu, a rappelé Emmanuel Lachaize, secrétaire général du syndicat. On connaît les grandes lignes, mais on sait que le diable est dans le détail". La déclaration à la parcelle notamment, fait craindre aux agriculteurs une "sanctuarisation" des SIE (Surfaces d'intérêt écologique).

Répondant à un mot d'ordre national de la FNSEA, le syndicat appelle donc à une mobilisation sur le thème de la Pac, vendredi 13 février au matin. Elle pourrait prendre la forme d'une rencontre avec les pouvoirs publics sur une exploitation angevine.

L'agriculture angevine du futur, vue par un sociologue

Après l'intervention de Pierre-Yves Amprou du pôle économie et prospective de la Chambre régionale d'agriculture, le sociologue et professeur à l'Esa d'Angers, Roger Leguen, a décrit à travers ses études les pistes d'évolution de l'exploitation agricole de demain en Anjou. " Nous allons vers des innovations dans le monde de la génétique, de la robotisation et de l'informatisation, qui vont permettre non pas de doubler la productivité - le vivant a aussi ses limites - mais de diminuer les conditions du métier d'agriculteur comme la pénibilité, l'astreinte, la saisie." Le sociologue amène l'assemblée à porter un regard rassurant sur la profession d'agriculteur : " il vous faut sortir de ce cercle vicieux et avoir une meilleure image de vous-même. Refaire société pour les agriculteurs, c'est d'abord refaire image de son agriculture". En résumé, Roger Le Guen invite les agriculteurs à se convaincre d'abord du capital sympathie dont ils disposent.


Plus d'informations dans l'Anjou agricole du 13 février 2015.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

Il est nécessaire de revoir le niveau minimal de pensions des retraités agricoles

Dans un courrier envoyé au Président de la République, la FNSEA juge « nécessaire de revoir le niveau minimal de pensions des retraités agricoles »

Le chiffre de la semaine
10 %
C'est le taux national du vote électronique qui a été réalisé lors des dernières élections aux Chambres d'Agriculture.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui