L'Anjou Agricole 03 octobre 2016 a 16h00 | Par L'Anjou Agricole

Aide ovine versée en novembre : la FNO scandalisée

Abonnez-vous Reagir Imprimer
- © AA

« La FNO est scandalisée : les éleveurs ovins ne percevront pas l'acompte de l'aide ovine dans les ATR 2016 », explique la Fédération nationale ovine (FNO) dans un communiqué diffusé le 30 septembre. En effet, le calendrier de paiement des aides Pac 2016 recule à novembre le versement des aides couplées ovines, sans versement d'une avance en septembre (pour l'ICHN) et octobre comme auparavant. Les autres filières bénéficient de leur côté d'une avance de trésorerie remboursable (ATR). « Nous ne pouvons accepter une telle discrimination entre filières d'élevage », s'indigne la FNO, qui ajoute que « la trésorerie des éleveurs de mouton est comme les autres trésoreries, exsangues », d'autant plus que le solde de la Pac 2015 est toujours attendu, tout comme une partie des remboursements pour les dépenses engagées dans la protection contre le loup.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Compte tenu du contexte sanitaire et social actuel, les dons de lait sont plus que jamais vitaux pour fournir l’aide alimentaire

ont indiqué Les Restos du Coeur. Les agriculteurs concernés ont jusqu’au 15 février pour effectuer un don à une association habilitée.

Le chiffre de la semaine
600 millions d'euros
le relèvement du SRP (Seuil de Revente à Perte) de 10% a permis un gain de 600 millions d’euros pour la distribution qui auraient dû, en toute logique, se retrouver dans les cours de fermes.