L'Anjou Agricole 20 juillet 2015 à 14h00 | Par L'Anjou Agricole

Aides PAC : le formulaire de demande « d’apport de trésorerie »

Le ministère de l’Agriculture a mis en ligne ce 20 juillet le formulaire de demande d’apport de trésorerie remboursable.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le formulaire de demande d'apport de trésorerie remboursable est désormais disponible.
Le formulaire de demande d'apport de trésorerie remboursable est désormais disponible. - © AA

Cette aide remplace l’acompte habituel des aides PAC, qui ne sera pas possible cette année en raison du décalage de calendrier dû à la mise en œuvre retardée de la nouvelle PAC. Une version papier devra être transmise aux DDT le 20 août au plus tard (formulaire à télécharger).


« Cette prise en charge constituera une aide dite « de minimis », l’agriculteur devra indiquer sur le formulaire le bilan des aides « de minimis » déjà demandées ou reçues », précise le ministère de l’Agriculture dans un communiqué du 20 juillet qui ajoute que « le montant total de l’apport de trésorerie représentera environ 3,5 milliards d'euros ».


Cette aide sera versée à partir du 1er octobre aux agriculteurs ayant déposé un dossier PAC pour la campagne de 2015. Pour un agriculteur déjà présent en 2014, le montant de l'apport sera déterminé en fonction des aides perçues en 2014. Une aide forfaitaire à l'hectare sera appliquée pour un nouvel agriculteur. L’apport de trésorerie n’est pas octroyé si son montant est inférieur à 500 €, précise le décret dont les modalités précises sont consultables sur le site du journal officiel.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Comme on aimerait que toutes nos larmes forment une pluie abondante, un orage de colère et de piété, qui, d’un coup, arrêterait l’incendie de Notre Dame !

a twitté Bernard Pivot, journaliste et écrivain, lundi 15 avril à l’annonce du terrible incendie qui a ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Le chiffre de la semaine
6,5 %
Sur un panier de courses de 100 euros, seulement 6,50 euros reviennent aux agriculteurs (source OFPM)

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui