L'Anjou Agricole 03 août 2017 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Aides Pac: une baisse de 1150€ pour une exploitation laitière de 100 ha

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Prim'Holstein au pâturage
Prim'Holstein au pâturage - © AA

Interrogé par Agra presse le 2 août, la Fédération nationale des producteurs de lait (FNPL) estime que le transfert de 4,2% du premier pilier vers le second entrainerait une baisse de 1150€ d’aides (premier pilier) pour une exploitation laitière spécialisée de 100 ha, produisant 597 000 litres de lait par an et de 2,2 unités de main d’œuvre. En 2016, ce type d’exploitation a reçu environ 27 450€ d’aides du premier pilier. Pour la production laitière, le transfert de 4,2% entrainerait une baisse de 126 millions d’euros, soit 103 millions d’euros pour les exploitations de plaine et 23 millions d’euros pour les exploitations de montagne. Ces calculs sont basés sur un montant du premier pilier de 7,3 milliards d’euros et une ponction de 307 millions d’euros correspondant aux 4,2%.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Nous portons une réflexion sur des dispositions spécifiques à l’agriculture urbaine dans le cadre du statut du fermage

a indiqué le Cese (Conseil économique, social et environnemental), dans un avis adopté le 12 juin, en vue de la future réforme du droit foncier rural.

Le chiffre de la semaine
400
c'est le nombre d'animaux qui se retrouveront au concours inter-régional de Blonde d'Aquitaine à Cholet le 21 et 22 juin.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui