L'Anjou Agricole 06 décembre 2016 à 14h00 | Par L'Anjou Agricole

Animaux de boucherie de haute qualité : plus de 300 animaux au foirail de Cholet

Abonnez-vous Réagir Imprimer
L'animal grand prix du concours d’animaux de boucherie de haute qualité de Cholet.
L'animal grand prix du concours d’animaux de boucherie de haute qualité de Cholet. - © Foirail de Cholet

La 13ème édition du Concours d’animaux de boucherie de haute qualité a attiré un public nombreux, jeudi 1er décembre au foirail de Cholet : éleveurs, acheteurs, badauds... 142 éleveurs, de Maine-et-Loire, Vendée, Deux-Sèvres et Loire-Atlantique avaient amené 318 bêtes de différentes race à viande. « On a dû refuser des animaux », explique Stéphane Brochard, responsable du marché aux bestiaux. Depuis 3 ans, ce concours se tient début décembre et non plus en octobre. Un moment plus propice commercialement, par sa proximité avec les fêtes de fin d’année. 40 sections étaient jugées par des jurys composés de professionnels du bétail, de bouchers et d’élèves en école de boucherie.
Après l’annonce du palmarès, la vente a permis d’écouler 90 % des animaux. Le grand prix revient à l’élevage de Joseph Chéné, de Bégrolles-en-Mauges (en génisses croisées). L’animal a été acquis par un boucher de Créteil au prix de 11 euros le kilo de carcasse.


Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

L’Inra et l’Irstea devront fusionner en janvier 2020

ont annoncé le 17 octobre la ministre de la Recherche, Frédérique Vidal, et le nouveau ministre de l’Agriculture, Didier Guillaume.

Le chiffre de la semaine
3 158 €
Lors de la vente de reproducteurs rouge des prés du Domaine des Rues à Chenillé-Changé, mercredi 17 octobre, 19 taureaux sur 26 ont trouvé preneur, pour un prix moyen de 3 158 euros.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui