L'Agriculteur Charentais 19 novembre 2020 a 15h00 | Par Kévin Brancaleoni

Appel à la prudence face aux risques d'attaques de loup

Trois spécimens mâles se sont enfuis d'un parc de Frontenay-Rohan-Rohan le 13 novembre. Deux sont encore dans la nature. Un éleveur ovin de St-Saturnin-du-Bois a déjà subi une attaque.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Patrice Chamard, sur les lieux de l’attaque de loup, à proximité immédiate de son exploitation.
Patrice Chamard, sur les lieux de l’attaque de loup, à proximité immédiate de son exploitation. - © AC

Depuis une semaine, le secteur nord de la Charente-Maritime fait face à une menace à laquelle il ne s'attendait pas : la résurgence du loup. Il ne s'agit pas, pour l'heure, d'un retour naturel du prédateur, depuis les zones de peuplement du Sud-Est de la France (où sa présence est avérée depuis 1992) mais de la fuite de spécimens qui étaient maintenus en captivité dans un parc à Frontenay-Rohan-Rohan (79). Trois mâles se sont enfuis des lieux vendredi 13 novembre. Les premiers dégâts n'ont   [...]

 

� Lire la suite sur le site L'Agriculteur Charentais

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Compte tenu du contexte sanitaire et social actuel, les dons de lait sont plus que jamais vitaux pour fournir l’aide alimentaire

ont indiqué Les Restos du Coeur. Les agriculteurs concernés ont jusqu’au 15 février pour effectuer un don à une association habilitée.

Le chiffre de la semaine
600 millions d'euros
le relèvement du SRP (Seuil de Revente à Perte) de 10% a permis un gain de 600 millions d’euros pour la distribution qui auraient dû, en toute logique, se retrouver dans les cours de fermes.