L'Anjou Agricole 15 septembre 2015 à 11h00 | Par L'Anjou Agricole

Arboriculture : des rendements moins hauts que prévus (Agreste)

A 1,6M de tonnes, la production de pommes pour la campagne 2015 est estimée en hausse de 4% par rapport à 2014 (-3% par rapport à la moyenne quinquennale).

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Avec une hausse de 10% par rapport à 2014, c'est la production de la variété gala qui augmente le plus, les autres voyant leur quantité évoluer de 2% en moyenne.
Avec une hausse de 10% par rapport à 2014, c'est la production de la variété gala qui augmente le plus, les autres voyant leur quantité évoluer de 2% en moyenne. - © AA

Une augmentation revue à la baisse comparée aux estimations du mois d'août qui misaient sur une hausse de 8% par rapport à l'année dernière (+2% par rapport à la moyenne quinquennale). Cette révision s'explique en partie par les fortes chaleurs estivales qui ont pénalisé le calibre des fruits. En ce début de campagne, la production nationale est surtout tournée vers l'exportation (Europe du Nord en particulier), la production européenne étant en retrait de 5% par rapport à la récolte précédente.



La production annuelle devrait s'élever à 134 000 tonnes, stable comparé à la campagne précédente, mais 6% inférieure à la moyenne quinquennale.
La production annuelle devrait s'élever à 134 000 tonnes, stable comparé à la campagne précédente, mais 6% inférieure à la moyenne quinquennale. - © AA

 

Poires : un début de campagne morose
La campagne 2015-2016 qui a débuté avec la poire d'été s'est avérée peu active, selon les données Agreste publiées le 11 septembre. Si les cours sont supérieurs à ceux - particulièrement bas - de 2014, ils restent inférieurs de 11% à la moyenne quinquennale. Une embellie est cependant à noter, à compter de la fin du mois d'août, avec l'amélioration des ventes et l'écoulement d'une partie des stocks. La production annuelle devrait s'élever à 134 000 tonnes, stable comparé à la campagne précédente, mais 6% inférieure à la moyenne quinquennale. En Europe, la récolte devrait être en baisse de 3% par rapport à la campagne précédente, mais proche de la moyenne quinquennale (+1%).

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

" Dans quelques années, toute une génération de citadins va croire que tout ce qui n’est pas bio est empoisonné ! ".

a réagi sur Twitter l’animateur et producteur de la célèbre émission E=M6, Mac Lesggy.

Le chiffre de la semaine
40
C'est le nombre d'intrusions dans les élevages en France, recensées par la FNSEA en 2019.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui