L'Anjou Agricole 18 octobre 2018 à 16h00 | Par L'Anjou Agricole

Assurance récolte 2018

Pour bénéficier de l’aide à l’assurance récolte, il faut en faire la demande sur Télépac et renvoyer le formulaire de déclaration de contrat avant le 30 novembre.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AA

Pour les exploitations agricoles qui ont fait une demande d’aide à l’assurance récolte via leur déclaration Pac 2018, deux échéances sont à respecter afin d’obtenir une prise en charge de 65 % de leur cotisation d’assurances : - avant le 30 octobre 2018 : date limite de paiement de la cotisation d’assurance ; - avant le 30 novembre 2018 : date butoir de transmission du formulaire de déclaration de contrat à la DDT49.

Le formulaire de déclaration de contrat est transmis pré-rempli par l’assureur. Il est impératif que l’agriculteur assuré procède ensuite à la vérification de la cohérence des surfaces assurées avec celles de sa déclaration Pac. Si les surfaces ne sont pas cohérentes, la DDT49 invite à signaler l’erreur sur le formulaire de déclaration de contrat à transmettre à votre (vos) assureur(s) et à lui adresser également l’édition générée par Télépac du « Récapitulatif des assolements 2018 ». Ce document est accessible dans l’espace “données et documents/campagne 2018” de votre compte Télépac.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Le groupe Cooperl peut compter sur l’engagement du ministère de l’Economie, des Finances et de la Relance pour assurer la pérennité des activités et de l’emploi

signifie Bercy dans un communiqué du 21 octobre.

Le chiffre de la semaine
4 à 6 €/1 000 l
Selon Frédéric Vincent de la FDSEA 49, "sur les 9 premiers mois de l’année, un recul de 4 à 6 €/1 000 litres sur les moyennes régionales du prix du lait payé par les entreprises a été constaté".

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui