Le Réveil Lozère 16 octobre 2019 à 11h00 | Par Aurélie Pasquelin

« Avant de s’installer, passer par le salariat est un vrai plus »

Agriemploi tenait mardi dernier son assemblée générale à Mende. L’association y a notamment présenté les résultats de son enquête menée auprès des salariés des groupements d’employeurs dont elle s’occupe.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
De gauche à droite : Frédéric Valette, vice-président de la chambre d’agriculture ; Vincent Bonnet, secrétaire d’Agriemploi ; Romain Gras, président d’Agriemploi ; Vincent Pagès, vice-président d’Agriemploi et Didier Cayroche du Cerfrance Lozère.
De gauche à droite : Frédéric Valette, vice-président de la chambre d’agriculture ; Vincent Bonnet, secrétaire d’Agriemploi ; Romain Gras, président d’Agriemploi ; Vincent Pagès, vice-président d’Agriemploi et Didier Cayroche du Cerfrance Lozère. - © Aurélie Pasquelin

Créée en 1996, l’association Agriemploi aide les agriculteurs, les artisans et les mairies dans la gestion de leur groupement d’employeur (GE). Avec 272 adhérents en 2018, l’association enregistre une fois encore une augmentation du nombre.* L’année 2018 aura aussi été marquée par la création de deux nouveaux GE en Lozère. Le GE de Margeride et vallée compte même parmi ses employeurs une mairie. « On compte cinq artisans et une quinzaine de mairies parmi nos adhérents », détaille Michel Pic,   [...]

 

» Lire la suite sur le site Le Réveil Lozère

la phrase de la semaine

La castration à vif des porcelets sera interdite fin 2021

a annoncé le ministre de l’Agriculture Didier Guillaume, le 17 novembre. « Il faudra faire autre chose, il faudra une anesthésie », a-t-il précisé.

Le chiffre de la semaine
345
C'est le nombre de salariés qualifiés formés en 10 ans par le Geiq Agriqualif.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui