La Haute-Loire Paysanne 13 juin 2018 à 15h00 | Par Suzanne MARION

Avec le 3P collectif, les jeunes mûrissent leur projet d’installation dans l’échange

À partir du 25 juin, le dispositif d’installation en Haute-Loire change avec un Plan de Professionnalisation Personnalisé collectif.Le point avec Vincent Rebeller, de JA43.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Avant de s’installer, réfléchir à plusieurs pour bien peser faiblesses et atouts
Avant de s’installer, réfléchir à plusieurs pour bien peser faiblesses et atouts - © Fotolia

Les Jeunes Agriculteurs proposent une évolution du dispositif à l’installation avec un Plan de Professionnalisation Personnalisé collectif. Pourquoi ont-ils souhaité cette évolution ?
Vincent Rebeller, JA43 : Pour nous JA, l’installation est notre priorité, notre dossier de prédilection. Nous sommes tous passés par le dispositif d’installation et avec notre ressenti, nous avons pu en mesurer les points positifs et négatifs. À travers cette évolution, nous voulons le   [...]

 

» Lire la suite sur le site La Haute-Loire Paysanne

la phrase de la semaine

Nous exigeons des dérogations pour les filières où les alternatives n’existent pas ou sont très insuffisantes

ont déclaré 7 organisations de producteurs suite à la publication le d’un décret définissant les substances actives de la famille des néonicotinoïdes.

Le chiffre de la semaine
700 000 km
de haies entretenues en France par des éleveurs et agriculteurs. Grâce à leur travail et leurs animaux, les sols stockent le carbone, les prairies permettent l’épuration des eaux et la biodiversité se conserve sur nos terres.