L'Agriculteur Charentais 20 octobre 2020 à 15h00 | Par Kévin Brancaleoni

Bâtiments : réaménager pour gagner en confort et en praticité

À Échillais, Antony Tranquard, du Gaec du Pont de Martrou, a réaménagé l’intérieur de la principale stabulation pour gagner en praticité et améliorer le confort de ses vaches.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Antony Tranquard a aménagé ce cornadis spécial et cette barrière pour faciliter l’insémination et les césariennes sur les vaches.
Antony Tranquard a aménagé ce cornadis spécial et cette barrière pour faciliter l’insémination et les césariennes sur les vaches. - © AC

En regagnant à la mi-août leur stabulation d’Échillais, après quelques mois à pâturer dans les marais du sud de Rochefort, les vaches du Gaec du Pont de Martrou ont pu découvrir leur nouveau logement pour l’hiver. Extérieurement, le bâtiment est toujours le même : une vaste stabulation construite en 1994, doublée en 2010 pour pouvoir accueillir aujourd’hui 96 mères et 96 veaux de race charolaise. Mais à l’intérieur, le printemps et l’été ont apporté leur lot de changements.
Antony   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Agriculteur Charentais

la phrase de la semaine

Tout doit être mis en oeuvre pour éviter une crise dans la filière lait bio. Si elle survenait, le lait bio non valorisé serait déclassé et viendrait, par effet domino, déstabilisé le marché du lait conventionnel.

avertit Jacques Mousseau, président de la section agriculture biologique de la FRSEA Pays de la Loire, dans un communiqué du 26 novembre.

Le chiffre de la semaine
6 millions
de sapins de Noël sont vendus chaque année en France, dont 80 % sont issus de la production française.