L'Anjou Agricole 09 juin 2017 à 17h00 | Par L'Anjou Agricole

Bernard Bellanger, président de la Safer Maine Océan

Agriculteur à Chaufour-notre-Dame (72), Bernard Bellanger a été élu nouveau président de la Safer Maine Océan à l'occasion de l'assemblée générale de la société foncière, le 8 juin.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Daniel Boittin, Bernard Bellanger (au micro) et Rémy Silve.
Daniel Boittin, Bernard Bellanger (au micro) et Rémy Silve. - © C.Vincent

Après 20 ans de responsabilités au sein de la Safer Maine Océan dont 12 ans en qualité de président (président du comité technique de la Mayenne précédemment), Daniel Boittin vient de passer le flambeau au sarthois Bernard Bellanger. Ce dernier assure depuis 2005 la présidence du comité technique Safer de la Sarthe.

 

Installé à 21 ans sur la commune de Chaufour-notre-Dame, rejoint ensuite par son épouse, Bernard Bellanger conduit une exploitation familiale spécialisée en production laitière (55 VL, 444 000 l) sur 78 ha de SAU. L'éleveur est un engagé de longue date au sein de la FDSEA72, en tant que président communal puis président cantonal et départemental des CCO (Commission cantonale d'orientation).

 

Au cours du mandat qui s'ouvre, le premier enjeu de la Safer Maine Océan précisé par le nouveau président et son directeur Rémy Silve sera celui de l'accueil de la Vendée au sein de la structure, qui sera alors rebaptisée Safer Pays-de-la-Loire. ' Cette véritable régionalisation sera faite pour janvier 2018 ', assure le nouveau binôme.

 

Plus d'informations dans le journal Réussir l'Anjou agricole de ce vendredi 9 juin 2017 (s'abonner).

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

L’Inra et l’Irstea devront fusionner en janvier 2020

ont annoncé le 17 octobre la ministre de la Recherche, Frédérique Vidal, et le nouveau ministre de l’Agriculture, Didier Guillaume.

Le chiffre de la semaine
3 158 €
Lors de la vente de reproducteurs rouge des prés du Domaine des Rues à Chenillé-Changé, mercredi 17 octobre, 19 taureaux sur 26 ont trouvé preneur, pour un prix moyen de 3 158 euros.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui