L'Anjou Agricole 13 février 2015 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Besoin de plus de clarté sur les nouvelles règles de la Pac

Les responsables professionnels FDSEA - JA 49 demandent aux représentants de l’Etat de remonter leurs inquiétudes au ministère de l’Agriculture.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AA

Qui dit nouvelle Pac dit nouvelles règles. Le problème ? Certaines d’entre elles sont loin d’être claires alors que les agriculteurs sont censés remplir leur déclaration en mai. La FDSEA et JA Maine-et-Loire ont rencontré le directeur de la DDT et la directrice de cabinet du préfet pour faire part de leurs inquiétudes. Une rencontre au plus près du terrain puisque les responsables professionnels avaient invité les représentants de l’état à l’EARL des basses vallées, l’exploitation de David Gélineau, à Cantenay-Epinard. « Pour vous donner des exemples concrets des questions que l’on se pose, précise Jean-Marc Lézé, président de la FDSEA 49 à Pierre Bessin de la DDT. La Chambre d’agriculture a envoyé une centaine de questions au ministère de l’Agriculture. » Des questions qui restent aujourd’hui sans réponse. Parmi elles, celle du transfert des références historiques DPU (droits de paiement unique issus de l’ancienne Pac) vers les nouveaux DPB (droits de paiement de base).

Retrouvez l'intégralité de l'article dans L'Anjou agricole du 20 février.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Aller chercher la vérité pour protéger les agriculteurs

a réclamé la députée LREM, Martine Leguille-Balloy, qui a demandé la création d’une commission d’enquête sur l’agribashing.

Le chiffre de la semaine
37 millions
Ce sont le nombre de tonnes de blé tendre de la récolte française selon la dernière estimation du ministère de l’Agriculture. Soit une progression de 8,5 % sur la précédente et de 3,6 % sur la moyenne 2014/2018.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui