L'Eure Agricole Et Rurale 11 septembre 2020 à 07h00 | Par CCD / BENOIT CARTON

Betteraves : la profession agricole face au préfet.

La mobilisation sur le dossier des néonicotinoïdes se poursuit avec une visite du préfet de l’Eure sur le terrain le 1er septembre dernier.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les députés de l’Eure ont été invités sur l’exploitation d’Estèphe et Alexandre Quillet afin de constater les difficultés de la filière betterave-sucre.
Les députés de l’Eure ont été invités sur l’exploitation d’Estèphe et Alexandre Quillet afin de constater les difficultés de la filière betterave-sucre. - © DR:

Lundi 31 août, les députés de l’Eure étaient invités à constater les difficultés de la filière betterave-sucre (voir l’Eure agricole et rurale du 3 septembre 2020). Mardi 1er septembre, le préfet de l’Eure accompagné de la sous-préfète des Andelys et du directeur départemental de la DDTM, étaient reçus à Gamaches-en-Vexin, sur l’exploitation agricole d’Estèphe et Alexandre Quillet ; ce dernier est également président de la CGB Eure et de l’ITB. Fabrice Moulard, président de la FNSEA27,   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Eure Agricole Et Rurale

la phrase de la semaine

Le groupe Cooperl peut compter sur l’engagement du ministère de l’Economie, des Finances et de la Relance pour assurer la pérennité des activités et de l’emploi

signifie Bercy dans un communiqué du 21 octobre.

Le chiffre de la semaine
2 000
D’ici 2023, le nombre de départs d’exploitant s’élèvera à 2 000 par an en Pays de la Loire.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui