L'Union du Cantal 16 octobre 2019 à 16h00 | Par P.Olivieri

Bien-être animal : un outil pour attester de sa réalité en élevage

L’interprofession a travaillé avec des éleveurs, techniciens, vétérinaires, ONG pour élaborer une grille d’évaluation de la protection animale en élevage.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Le bien-être animal s’est imposé ces derniers années comme une des préoccupations premières des consommateurs et citoyens, devançant les questionnements relatifs à l’alimentation animale et l’origine des viandes. Une préoccupation que l’industrie agroalimentaire, comme les GMS, ont tôt fait de transformer en argument de vente sans que cette notion soit véritablement précisée. Comment définir et évaluer en effet le bien-être animal en élevage et tout au long de la filière ? Comment rassurer   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Union du Cantal

la phrase de la semaine

La castration à vif des porcelets sera interdite fin 2021

a annoncé le ministre de l’Agriculture Didier Guillaume, le 17 novembre. « Il faudra faire autre chose, il faudra une anesthésie », a-t-il précisé.

Le chiffre de la semaine
345
C'est le nombre de salariés qualifiés formés en 10 ans par le Geiq Agriqualif.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui