La Vie Charentaise 13 janvier 2020 à 12h00 | Par M.L.L.

Bonjour le Bon rapproche ville et campagne pour le meilleur

La société a vu le jour fin 2019 et propose des produits de grande qualité en ligne. Les producteurs sont sélectionnés pour leurs pratiques vertueuses et leur bon sens paysan dans toute la France. L’objectif est de créer une filière alimentaire durable, avec une traçabilité importante, et de ramener de la valeur ajoutée sur le territoire.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Louis-Marie Mitteault, Karine Viry, Laurent Chéry et Fabien Tersoglio constituent la fine équipe de Bonjour le Bon, la société charentaise qui souhaite créer une filière alimentaire durable.
Louis-Marie Mitteault, Karine Viry, Laurent Chéry et Fabien Tersoglio constituent la fine équipe de Bonjour le Bon, la société charentaise qui souhaite créer une filière alimentaire durable. - © M.L.L.

Renouer les liens entre les consommateurs et les agriculteurs, et proposer des produits de qualité, ultra-frais, de saison, en toute transparence sur une boutique en ligne, c’est le projet devenu réalité entrepris par la société Bonjour le Bon, située à Genté. Un projet initié par Laurent Chéry, patron de Vétalis, à Châteaubernard, depuis 3 ans et demi, qui a levé presque 300 000 € en 4 mois pour son lancement*. « Vétalis veut amener les éleveurs à minimiser l’emploi d’antibiotiques chez   [...]

 

» Lire la suite sur le site La Vie Charentaise

la phrase de la semaine

Jusqu’où ira le mépris des pouvoirs publics ? Les amendements demandant la revalorisation des petites retraites agricoles à un minimum de 85 % du Smic ont été rejetés avant même le débat à l’Assemblée nationale

s’interroge la FNSEA. Les amendements rejetés par le Gouvernement avaient pourtant réuni les faveurs des députés.

Le chiffre de la semaine
28,52 %
C'est le taux de participation dans le département aux élections MSA.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui