La Creuse Agricole 22 octobre 2020 à 07h00 | Par Dr Boris BOUBET Christophe LE MAUX GDS Creuse - www.gdscreuse.fr

Campagne de prophylaxie bovine 2020-2021 en Creuse du 1er octobre 2020 au 31 mai 2021

Afin de vous informer sur la nouvelle campagne, cet article vous présente l’organisation des prophylaxies de cheptel sur notre département.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La première page du DAP récapitule les analyses à effectuer, elle est à signer par vous-même et votre vétérinaire. Sur les sangs de prophylaxie, au-delà des obligations (brucellose, leucose, IBR et varron), d’autres recherches volontaires peuvent être effectuées (paratuberculose, sérologie grande douve, PAG…). Le maintien en sérothèque (12 mois) par le LDA permet de rattraper un oubli, contactez-nous pour tout besoin.
La première page du DAP récapitule les analyses à effectuer, elle est à signer par vous-même et votre vétérinaire. Sur les sangs de prophylaxie, au-delà des obligations (brucellose, leucose, IBR et varron), d’autres recherches volontaires peuvent être effectuées (paratuberculose, sérologie grande douve, PAG…). Le maintien en sérothèque (12 mois) par le LDA permet de rattraper un oubli, contactez-nous pour tout besoin. - © GDS Creuse

En Creuse, la campagne de prophylaxie bovine 2020-2021 va se dérouler du 1er octobre 2020 au 31 mai 2021. Si vous détenez au moins un bovin, votre élevage est soumis à la réglementation sanitaire, la prophylaxie est donc à réaliser durant cette période.

Des dépistages basés sur des prélèvements de lait ou de sang…
Pour les élevages laitiers livrant en laiterie de manière continue (101 ateliers), les   [...]

 

» Lire la suite sur le site La Creuse Agricole

la phrase de la semaine

Tout doit être mis en oeuvre pour éviter une crise dans la filière lait bio. Si elle survenait, le lait bio non valorisé serait déclassé et viendrait, par effet domino, déstabilisé le marché du lait conventionnel.

avertit Jacques Mousseau, président de la section agriculture biologique de la FRSEA Pays de la Loire, dans un communiqué du 26 novembre.

Le chiffre de la semaine
6 millions
de sapins de Noël sont vendus chaque année en France, dont 80 % sont issus de la production française.