L'Union du Cantal 22 mai 2019 à 09h00 | Par P.Olivieri

“Ce qu’on mange, ce sont des façons de produire et de transformer”

Loin des contre-vérités et raccourcis véhiculés par les lobbies et réseaux sociaux, Pascal Carrère, de l’Inra, a éclairé à la lumière scientifique les vertus des systèmes prairiaux.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Deux heures pour comprendre et positiver les liens souvent épidermiques entre agriculture et environnement : tel est le challenge que s’était fixée le 14 mai l’université Clermont Auvergne à l’occasion d’une conférence table-ronde organisée à Aurillac. En moins d’une heure, Pascal Carrère, écologue et ingénieur de recherche à l’Inra de Crouël, a relevé haut la main ce défi devant notamment une centaine d’étudiants de l’IUT. Avec un message pédagogique et objectivé plus que bienvenu à l’ère   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Union du Cantal

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

Au vu des informations que nous avons de la part des pouvoirs publics, à ce jour, rien ne nous amène à remettre en cause notre événement. Le Sommet de l’Élevage est donc maintenu à ses dates initiales : 7, 8 et 9 octobre. Nous restons cependant vigilants

ont annoncé les organisateurs de cette manifestation, le 20 mai, sur leur compte Twitter.

Le chiffre de la semaine
3 550
En 2019, d’après l'Observatoire régional de l’agriculture biologique, environ 3 550 exploitations en Pays de la Loire sont orientées en agriculture biologique, soit 12 % des exploitations ligériennes.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui