L'Action Agricole Picarde 05 décembre 2018 à 06h00 | Par Alix Penichou

Ces exploitations qualifiées à tort de "fermes-usines"

L’ONG Greenpeace a lancé, le 26 novembre, une pétition contre l’argent public à destination des «fermes-usines». Plus d’une centaine de ces exploitations seraient dans la Somme… Mais les chiffres étaient erronés.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Quelques exemples d’erreurs qui s’étaient glissées dans la cartographie mise en ligne sur le site internet de Greanpeace France. Ce lundi, la recherche par commune était supprimée, et l’ONG présentait ses excuses aux agriculteurs qui sont apparus par erreur.
Quelques exemples d’erreurs qui s’étaient glissées dans la cartographie mise en ligne sur le site internet de Greanpeace France. Ce lundi, la recherche par commune était supprimée, et l’ONG présentait ses excuses aux agriculteurs qui sont apparus par erreur. - © D. R.



«Fermes-usines» : «
Symbole de l’élevage industriel. Elles se définissent par un grand nombre d’animaux élevés sur une surface trop petite pour produire leur nourriture ou pour épandre sans risque le fumier qu’ils ont produit.» Voilà la définition que donne Greenpeace France des 4 413 exploitations qu’elle a décidé de pointer sur une carte, mise en   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Action Agricole Picarde

la phrase de la semaine

Cette action de délation gratuite et sans fondement est indigne d’une organisation internationale comme Greenpeace.

s’indigne C. Morançais, présidente du Conseil régional, suite à une campagne de Greenpeace recensant de manière péjorative des fermes qui ne correspondent pas à leur vision de modèle agricole

Le chiffre de la semaine
1,20
Le 3 décembre, l’Assemblée nationale a confirmé une exonération de charges pour les employeurs de saisonniers agricoles, avec un seuil de 1,20 Smic pour 2019 et 2020.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui