Le Paysan Tarnais 04 juillet 2019 à 08h00 | Par D. Monnery

«Ces marchés des producteurs de pays, c'est un gros coup de pub»

Marie Jougla, de la ferme de Lamarque à Anglès, est une fidèle des marchés des producteurs de pays depuis 10 ans. Elle nous explique pourquoi elle tient tant à ces rendez-vous.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © M.J.

Quand on aime, on ne compte pas. Alors Marie Jougla ne calcule ni ses heures ni la fatigue accumulée le temps de la saison des MPP. Ce qu'elle retient avant tout de ces rendez-vous estivaux, c'est son amour du contact avec les gens et l'opportunité exceptionnelle que cela représente pour elle de faire connaître ses produits à base de lait de brebis (fromages, yaourts, lait, etc.). Près de 60 % de sa clientèle est constituée d'habitants locaux. Résultat : les deux   [...]

 

» Lire la suite sur le site Le Paysan Tarnais

la phrase de la semaine

2020 est la dernière année de financementde l’actuel PCAE. Les éleveurs porcinsdoivent donc engager très rapidementune démarche de réflexion sur l’évolution deleur outil de production pour en bénéficier.

souligne Gérard Bourcier, président du Comité régional porcin des Pays-de-la-Loire

Le chiffre de la semaine
10 000
C'est le nombre d'agriculteurs qui se sont mobilisésle 8 octobre sur tout le territoire à l’appel de la FNSEA et de Jeunes agriculteurs pour exprimerleur ras-le-bol face à la déconsidération sociale et politique de leur métier.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui