L'Anjou Agricole 15 juin 2016 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Ces producteurs de semences potagères

Mardi 14 juin à Mazé, la filière des semences potagères était à l’honneur. Le Gaec Le Pivert a présenté le métier d’agriculteur-multiplicateur lors d’une visite terrain organisée par le Gnis.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Dominique et Romain Abellard perpétuent la tradition familiale d'agriculteurs-multiplicateurs au Gaec du Pivert à Mazé.
Dominique et Romain Abellard perpétuent la tradition familiale d'agriculteurs-multiplicateurs au Gaec du Pivert à Mazé. - © AA

Le Maine-et-Loire, un des premiers producteurs de semences potagères de France avec 2 204 hectares en 2015. Pois protéagineux, haricots, oignons, betterave potagère… des productions diversifiées qui alimentent le marché international. Un savoir-faire reconnu puisque la France est le 2e exportateur au niveau mondial de semences potagères.

Dominique et Romain Abellard du Gaec Le Pivert à Mazé représentent une branche de l’agriculture bien particulière. Ce sont des agriculteurs-multiplicateurs, en plein champ depuis plus de 30 ans. Spécialisés de père en fils dans la production de semences, ils ne changeraient pour rien au monde cette production qui les passionne. "Il faut toujours aller voir dans la parcelle ce qu’il s’y passe", argumente Romain Abellard. "Rien qu’écouter le bourdonnement des abeilles pour voir si la fécondation sera assurée", précise-t-il. D’ici peu, un apiculteur viendra poser des ruches pendant la période de floraison. Mais cette année dans sa parcelle de panais, le mauvais temps inquiète le jeune agriculteur car il ralentit la pollinisation. "Une fécondation qui s’étale n’est pas favorable pour la récolte". Si l’objectif a toujours été de produire des semences de qualité, Le Pivert n’échappe pas aux effets des mauvaises conditions climatiques.

Lire l'intégralité de l'article dans l'Anjou agricole du 17 juin 2016.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Tout doit être mis en oeuvre pour éviter une crise dans la filière lait bio. Si elle survenait, le lait bio non valorisé serait déclassé et viendrait, par effet domino, déstabilisé le marché du lait conventionnel.

avertit Jacques Mousseau, président de la section agriculture biologique de la FRSEA Pays de la Loire, dans un communiqué du 26 novembre.

Le chiffre de la semaine
6 millions
de sapins de Noël sont vendus chaque année en France, dont 80 % sont issus de la production française.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui