L'Anjou Agricole 13 novembre 2014 à 08h00 | Par L

CFPPA de Segré - Une formation spécialisée bio et biodynamie

17 stagiaires suivront un BP REA sur deux ans.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les stagiaires ont tous des projets d’installation ou de salariat (en vue d’une installation ultérieure). Plus de la moitié avec des projets en maraîchage. Les autres en polyculture-élevage.
Les stagiaires ont tous des projets d’installation ou de salariat (en vue d’une installation ultérieure). Plus de la moitié avec des projets en maraîchage. Les autres en polyculture-élevage. - © AA

 

Un BP REA adapté à l’agriculture biologique et biodynamique vient d’ouvrir au CFPPA de Segré. 17 élèves, dont la moitié venue du Grand ouest  et l’autre du reste de la France, ont rejoint cette formation innovante. Contrairement à un BP REA ordinaire, la formation se déroulera sur deux ans “pour privilégier davantage le stage en entreprise”, explique Martin Quantin, animateur au Mouvement de l’agriculture biodynamique. En plus des 1 200 h de cours, les élèves effectueront deux stages de 7 mois sur une exploitation. L’un dans le végétal, l’autre dans l’animal. Tout deux sur des exploitations bio, bien sûr. Cette nouvelle formation a déjà fait ses preuves au CFPPA d’Obernai (en Alsace) qui existe depuis 24 ans. Pour se compléter, une nouvelle promo verra le jour à chaque rentrée scolaire de manière alternative dans chacun des établissements.
La différence avec un BP REA standard ? “On  s’attachera davantage à étudier la relation entre le sol, la culture et le vivant. Cela passe par une observation plus fine du vivant et des processus naturels”, explique Elodie Marchand, coordinatrice de la formation. Pour rappel, la biodynamie est un système agricole basé sur l’agriculture biologique en ajoutant des notions relatives aux forces du vivant (ex : travail avec le rythme lunaire). C’est ce qui plaît à Stéphane Olry, qui vient de Colmar. Après des études de cinéma et avoir travaillé en tant qu’éducateur d’atelier avec des enfants autistes dans un jardin en biodynamie, il a souhaité se former pour pouvoir s’installer en maraîchage. “La biodynamie tient compte du lien entre le végétal et l’animal.”

H.R.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

La durée minimale d’arrêt de travail est désormais portée de 2 à 8 semaines pour les travailleuses indépendantes et les exploitantes agricoles

ont annoncé la ministre de la Santé, le ministre de l’Agriculture et la secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, dans un communiqué du 17 juin.

Le chiffre de la semaine
2,7
MILLIONS DE TONNES. tonnes. C’est la quantité de tourteaux de soja qui parcourent chaque année plus de 10 000 km, pour nourrir les animaux des élevages ligériens et bretons.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui