L'Anjou Agricole 01 juin 2017 à 13h00 | Par L'Anjou Agricole

Chaleur probable cet été, sécheresse des sols localisée (Météo-France)

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AA

L'été s'annonce chaud, a indiqué le 31 mai Météo-France, après les températures record de la fin mai qui ont accentué la sécheresse des sols, surtout dans le Nord-Est et en Corse. « Le "signal chaud" est prédominant pour cet été » sur l'Ouest et le Nord de l'Europe, ainsi qu'autour du bassin méditerranéen, a précisé Jean-Michel Soubeyroux, de la direction de la Climatologie de Météo-France.

En revanche ces prévisions saisonnières ne donnent aucune indication sur les pluies ni sur d'éventuels épisodes de canicule à attendre. Seule la région de la Turquie montre des signes particuliers, avec « un "scénario sec" probable ».

Dans l'immédiat, Météo-France prévoit le retour de précipitations en France pour la fin de la semaine. « Les précipitations des prochaines semaines seront déterminantes pour les Hauts-de-France et le Grand-Est, afin d'éviter une aggravation de la sécheresse sur ces régions », souligne l'organisme de la prévision.

L'Hexagone a connu un déficit pluviométrique proche de 30 % sur les six derniers mois. « La sécheresse des sols est forte dans les Ardennes, en Lorraine, voire exceptionnelle en Corse » où la pluie a été quasi absente depuis début mars, souligne le prévisionniste Etienne Kapikian.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

L’Inra et l’Irstea devront fusionner en janvier 2020

ont annoncé le 17 octobre la ministre de la Recherche, Frédérique Vidal, et le nouveau ministre de l’Agriculture, Didier Guillaume.

Le chiffre de la semaine
3 158 €
Lors de la vente de reproducteurs rouge des prés du Domaine des Rues à Chenillé-Changé, mercredi 17 octobre, 19 taureaux sur 26 ont trouvé preneur, pour un prix moyen de 3 158 euros.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui