L'Union du Cantal 07 août 2019 à 16h00 | Par R. SAINT-ANDRE

Chambre d'agriculture : Veut-on asphyxier l'échelon départemental?

L'idée d'une baisse de dotation de 15% intervient alors que les organismes consulaires ont adopté un plan stratégique pour mieux accompagner les agriculteurs.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Très mauvaise nouvelle pour les Chambres d'agriculture départementales. Une baisse de 15 % de la taxe additionnelle sur le foncier non bâti, impôt qui sert la trésorerie des établissements consulaires, serait proposée dans la prochaine loi de finances. Un projet qui ne passe pas auprès des élus des professionnels, à l'image de Patrick Escure, président de la chambre d'agriculture du Cantal. 

Comment expliquer qu'une baisse d'impôt n'est pas une bonne idée ?
Patrick Escure :   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Union du Cantal

la phrase de la semaine

Il y a un sentiment de déconsidération qui est spectaculaire.

a déclaré Jérôme Despey, secrétaire général de la FNSEA, évoquant le « mal-être » général des agriculteurs, et notamment l’incendie qui a touché une exploitation

Le chiffre de la semaine
105 318
C'est le nombre de visiteurs qu'a accueilli le Space pour l'édition 2019.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui