L'Anjou Agricole 21 juin 2018 à 11h00 | Par L'Anjou Agricole

Chantier d'herbe : optimiser matériel et stratégie

Jeudi 14 juin, le grand évènement Cuma a posé ses valises à La Séguinière, avec pour thèmes le fourrage, la récolte et l'épandage. Plus de 2 500 visiteurs et 70 exposants ont répondu présents.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

(© AA)

Apporter à la fois des solutions techniques et matérielles : tel était le credo de cette édition 2018 de Mécaélevage, organisée jeudi 14 juin à La Séguinière.  Chantiers d'herbe et chantiers d'épandage étaient les deux grandes thématiques traitées tout au long de l'évènement par des ateliers techniques, des forum-débats et des démonstations commentées au champ. L'un des premiers ateliers permettait de réfléchir comment pérenniser l'élevage par l'autonomie fourragère ainsi que d'évaluer le coût réel des fourrages. (...)

Si la stratégie et l'étude sont primordiales, « la partie mécanisation a un impact très fort », note Grégoire Dufour, souligne Grégoire Dufour, conseiller prairies/fourrages au sein de la Chambre d'agriculture des Pays-de-la-Loire. Le salon Mécaélevage a mis en avant cet aspect complémentaire : retrouvez un zoom sur un andaineur la marque finlandaise Elho et un andaineur à tapis Reiter (en démonstration vidéo ci-dessus) dans les colonnes de votre journal.

Retrouvez l'intégralité de l'article dans l'Anjou agricole du vendredi 22 juin, ainsi qu'un focus sur la valorisation des effluents liquides, et un zoom matériel fourrages/épandage.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Aucune étude prouve le caractère cancérogène du glyphosate

a déclaré P. Médevielle, sénateur UDI, suite à une étude sanitaire menée par des sénateurs de l'Opecst, sur le glyphosate

Le chiffre de la semaine
2/3
Des consommateurs avouent un doute sur la composition 100 % bio des produits étiquetés comme tels.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui