L'Action Agricole Picarde 19 juillet 2019 à 06h00 | Par Florence Guilhem

Chez les Avet, la douceur n'est pas que dans le lait

Essai transformé pour la famille Avet, installée à Eplessier, qui a parié sur la transformation du lait de ses vaches en produits laitiers.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Yannick, Tristan et Claire Avet, à l’origine de «Douceur de lait», produisent et transforment le lait de leurs vaches laitières de race Prim’Holstein. (© Florence Guilhem)Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site



Joindre l’utile à l’agréable est presque une religion chez les Avet. Avant même qu’ils ne se lancent dans la transformation du lait de leurs vaches, en 2016, Yannick, Claire et leur fils, Tristan, jouaient les «apprentis sorciers» dans leur cuisine en fabriquant, pour eux, des yaourts, du beurre et des fromages. Il faut dire que la gourmandise est l’un de leurs péchés mignons, surtout chez Madame, assurent le père et le   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Action Agricole Picarde

la phrase de la semaine

Nous, on est là pour accélérer le fait que l’on mange bien en France

a déclaré vendredi dernier Richard Ramos, député du Loiret qui vient de déposer un amendement qui vise à établir une taxe sur les nitrites

Le chiffre de la semaine
700 000
Lubrizol : 700 000 litres de lait jetés par jourpendant 16 jours.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui