La Vie Charentaise 25 novembre 2019 à 09h00 | Par F.L.

Cognac 2025 rejoint le plan national de dépérissement du vignoble

La troisième édition de Cognac 2025 sur la pérennité et la productivité du vignoble a réuni près de 350 personnes autour de ces questions scientifiques et techniques à Châteaubernard, jeudi dernier.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Christophe Riou, délégué général du Plan national de dépérissement du vignoble.
Christophe Riou, délégué général du Plan national de dépérissement du vignoble. - © F.L.

Après avoir été le « grand témoin » des premières rencontres scientifiques et techniques de la Station viticole du BNIC, Christophe Riou, délégué général du Plan national Dépérissement du vignoble, est revenu à Châteaubernard pour la troisième édition de Cognac 2025. Il a dressé un premier bilan des projets menés dans le cadre de ce plan, dans lequel le BNIC est fortement impliqué. Rappelons que parmi les quatre ambitions initiales du plan, Luc Lurton, directeur de la Station viticole, est   [...]

 

» Lire la suite sur le site La Vie Charentaise

la phrase de la semaine

La réduction des produits phytosanitaires est un combat de tous les jours. Tout le monde doit travailler main dans la main, et il est primordial de penser et d’agir de manière systémique,

a dit Benoit Jeannequin, de l’Inrae, lors du colloque sur les cultures spécialisées économes en phytosanitaires, jeudi 16 janvier à Angers.

Le chiffre de la semaine
10 000
C'est le nombre de foyers (hors chauffage), dont la consommation d'énergie sera couverte par le Parc éolien de l'Hyrôme, composé de 5 éoliennes entre Chanzeaux et Valanjou. Démarrage prévu en mars.