La Vie Charentaise 25 novembre 2019 à 09h00 | Par F.L.

Cognac 2025 rejoint le plan national de dépérissement du vignoble

La troisième édition de Cognac 2025 sur la pérennité et la productivité du vignoble a réuni près de 350 personnes autour de ces questions scientifiques et techniques à Châteaubernard, jeudi dernier.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Christophe Riou, délégué général du Plan national de dépérissement du vignoble.
Christophe Riou, délégué général du Plan national de dépérissement du vignoble. - © F.L.

Après avoir été le « grand témoin » des premières rencontres scientifiques et techniques de la Station viticole du BNIC, Christophe Riou, délégué général du Plan national Dépérissement du vignoble, est revenu à Châteaubernard pour la troisième édition de Cognac 2025. Il a dressé un premier bilan des projets menés dans le cadre de ce plan, dans lequel le BNIC est fortement impliqué. Rappelons que parmi les quatre ambitions initiales du plan, Luc Lurton, directeur de la Station viticole, est   [...]

 

» Lire la suite sur le site La Vie Charentaise

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

On craint qu’une grande quantité des réserves de blé sur le port ait été affectée ou détruite par l’explosion. Les stocks sont gravement endommagés.

a déclaré le responsable des urgences de la FAO, Dominique Burgeon, après l’explosion qui a éventré les silos de céréales installés près du port de Beyrouth, mardi 4 août.

Le chiffre de la semaine
- 28 %
Avec des précipitations inférieures de 28 % en moyenne aux normales de saison, juillet 2020 devrait être « le mois de juillet le plus sec depuis 1959, loin devant juillet 1964 et juillet 1979 », détaille Météo-France.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui