L'Anjou Agricole 06 août 2018 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Colza : un faible rendement confirmé

Terres Inovia a confirmé un faible rendement du colza, à environ 31 q/ha.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Colza en fleur.
Colza en fleur. - © AA

L’Institut technique Terres Inovia signale un faible rendement du colza à « environ 31 q/ha », conforme à la prévision d’Agreste (ministère de l’Agriculture) en début de mois.

« Avec environ 31 quintaux par hectare, le rendement moyen national sera en net recul par rapport à l’année record de 2017 » (38,3 q/ha), d’après un communiqué, pointant « un contexte climatique compliqué ».

Terres Inovia s’inquiète en outre d’une future impasse technique dans la lutte contre la jaunisse, eu égard à la « très forte » présence en 2017-2018 du virus responsable de la maladie véhiculée par un puceron : « sans dérogation, il n’y aura pas d’insecticide cet automne pour lutter efficacement contre le puceron vert ». Les producteurs seront alors face à « une impasse technique majeure car les variétés résistantes à la jaunisse représentent moins de 20 % de la sole », souligne l’institut.

Pour la récolte 2018, les pertes liées à la jaunisse ont été « probablement supérieures à 2 q/ha en moyenne », d’après Terres Inovia.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

L’Inra et l’Irstea devront fusionner en janvier 2020

ont annoncé le 17 octobre la ministre de la Recherche, Frédérique Vidal, et le nouveau ministre de l’Agriculture, Didier Guillaume.

Le chiffre de la semaine
3 158 €
Lors de la vente de reproducteurs rouge des prés du Domaine des Rues à Chenillé-Changé, mercredi 17 octobre, 19 taureaux sur 26 ont trouvé preneur, pour un prix moyen de 3 158 euros.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui