L'Anjou Agricole 17 octobre 2017 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Commerce extérieur: l’excédent agroalimentaire français renoue avec la croissance

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Réussir- Guillemot

En août 2017, l’excédent des échanges agroalimentaires français a atteint 544 millions d’euros (M€), en hausse de 261 millions par rapport à août 2016, indique le service de statistique du ministère de l’Agriculture, dans une note mensuelle. C’est « la première fois depuis décembre 2015 » que le solde « progresse sur un an », commente-t-il. Déficitaire depuis mars 2017, « le solde des produits agricoles bruts redevient excédentaire en août 2017 » à près de 141 M€. Il progresse de 195 M€ par rapport à août 2016, « grâce à la reprise des exportations de céréales ». Les céréales ont vu la valeur de leurs exportations augmenter de 113 M€ sur un an. Les volumes exportés ont augmenté d’un demi-million de tonnes de blé tendre, principalement à destination de l’Algérie, pays « qui avait largement délaissé l’origine française suite à la récolte 2016 ». L’export céréalier a bénéficié des achats de la Belgique et des Pays-Bas, de la péninsule ibérique, et de 200 000 tonnes d’orges pour l’Arabie Saoudite, premier acheteur mondial d’orge. Le solde des produits transformés augmente de 66 M€ sur un an du fait de la hausse des exportations de vins et de produits laitiers. Les exportations de vins et Champagne ont fortement progressé vers les États-Unis et la Chine et à un degré moindre vers le Japon et Singapour, sans oublier l’Allemagne et le Royaume-Uni.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

La seule méthode de substitution à cette molécule servant à la désinfection des sols en maraîchage est la désinfection à la vapeur.

a déclaré J. Rouchaussé, président de Légumes de France, suite à l’annonce par l’Anses du retrait des autorisations de mise sur le marché des produits phytos à base de métam-sodium

Le chiffre de la semaine
1er
Les Pays-de-la-Loire sont les 1er sur le plan national en production de viande bovine.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui