L'Anjou Agricole 24 mai 2018 à 11h00 | Par L'Anjou Agricole

Concentrer sa valeur ajoutée sur l'observation

Le 1er juin, Désherb'Expo, le premier salon dédié au déserbage mécanique et de précision aura lieu à Loire-Authion. Sur son exploitation spécialisée en plantes médicinales, située à Châtelais, François Duveau utilise ces outils et techniques, qu'il juge primordiaux pour la rentabilité.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AA

« La réussite d'un atelier végétal bio s'analyse par différents facteurs clés de succès », analyse François Duveau, installé en plantes médicinales à Châtelais. Sur les 20 ha de l'exploitation, on recense différentes plantes : reine des prés, thym citron, camomille romaine, menthe poivrée, ainsi que différents essais. (...) « Le 100 % bio fait partie du cahier des charges, à la fois par conviction et pour raisonner sur le même mode de travail et la même organisation quotidienne ». Dans ce cadre, le désherbage est une activité essentielle, gage de réussite et de rentabilité : la plante doit se développer avec le moins de concurrence possible. « Or on le sait : la vie ne demande qu'à naître et en bio, le sol est bombardé d'adventices. C'est notre premier facteur clé de succès : pas d'adventice. Il faut des cultures propres ». (...) Pour optimiser cette opération, François Duveau s'est équipé d'une bineuse de la marque autrichienne Hatzenbichler et d'un système de radioguidage satellitaire RTK. (...)

Retrouvez l'intégralité de l'article dans l'Anjou Agricole du vendredi 25 mai 2018.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

la phrase de la semaine

La hausse des cours du blé préoccupe les meuniers

indique l’Association nationale de la meunerie française (ANMF)

Le chiffre de la semaine
254
MILLIONS D'EUROS.La justice américaine a condamné Monsanto à verser 254 millions d’euros à un jardinier, Dewayne Johnson, atteint d’un cancer incurable, après avoir utilisé des produits de la firme.