L'Anjou Agricole 07 mars 2019 à 16h00 | Par AA

Concours de jugement de bétail à Paris : le classement des jeunes Angevins

Plusieurs jeunes de Maine-et-Loire ont participé au Concours de jugement de bétail lors du Salon international de l'agriculture qui s'est déroulé à Paris.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Julien Leclerc, de Soucelles, élève à Pouillé, se place 1er sur 7 candidats en rouge des prés.
Julien Leclerc, de Soucelles, élève à Pouillé, se place 1er sur 7 candidats en rouge des prés. - © AA

Blonde d’Aquitaine. Delphine Frémondière, de Saint-Quentin-en-Mauges, étudiante à l’Ésa, première sur 14.

Rouge des prés.

Julien Leclerc, de Soucelles (Campus de Pouillé), 1er sur 7.
Paul Vignais, Grez Neuville (MFR Segré), 5ème sur 6.

Parthenaise. Quentin Nicolas, de Saint-Mathurin-sur-Loire (Campus de Pouillé), 2ème sur 6.

Limousine. Erwan Cottier, de Thorigné-d’Anjou, (Campus de Pouillé), 3ème sur 29.


Charolaise. Angelo Grelier, de La Chaussaire, (MFR de Chemillé), 22ème sur 24.


Montbeliarde. Titouan Menant, Segré (MFR Segré), 20 ème sur 33.


Normande. Hugo Lepron, La Jumellière (MFR de Chemillé), 15ème sur 15.


Prim’holstein. Matthieu Papin, Sèvremoine, lycée Derval, 29ème sur 88.
Quentin Percher, 73ème sur 88.
Jérémy Laillé, (MFR Segré) 77ème (sur 88).


Equins. Flora Delanoue, Châtelais (Lycée de laval), 10ème sur 24.

Caprins. Estelle Dronne, de Soucelles, en formation à l’Ireo des Herbiers, 12ème sur 13.

Ovins. Alexis Rousselot, de Beaupréeau (Campus de Pouillé), 5ème sur 35.

La lauréate en race blonde d’Aquitaine est Delphine Frémondière, étudiante à l’Ésa. La jeune femme originaire de Saint-Quentin-en-Mauges se place première sur 14 candidats.
La lauréate en race blonde d’Aquitaine est Delphine Frémondière, étudiante à l’Ésa. La jeune femme originaire de Saint-Quentin-en-Mauges se place première sur 14 candidats. - © AA
En race parthenaise, Quentin Nicolas, de Saint-Mathurin-sur-Loire, éleve en 1ère Bac Pro à Pouillé, termine 2ème sur 6 candidats.
En race parthenaise, Quentin Nicolas, de Saint-Mathurin-sur-Loire, éleve en 1ère Bac Pro à Pouillé, termine 2ème sur 6 candidats. - © AA

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Tout doit être mis en oeuvre pour éviter une crise dans la filière lait bio. Si elle survenait, le lait bio non valorisé serait déclassé et viendrait, par effet domino, déstabilisé le marché du lait conventionnel.

avertit Jacques Mousseau, président de la section agriculture biologique de la FRSEA Pays de la Loire, dans un communiqué du 26 novembre.

Le chiffre de la semaine
6 millions
de sapins de Noël sont vendus chaque année en France, dont 80 % sont issus de la production française.