L'Anjou Agricole 17 juin 2015 à 10h00 | Par L'Anjou Agricole

Congrès national JA : l'ouverture officielle

Hier mardi 16 juin, Thomas Diemer, Président JA National, a rappelé dans son discours d'ouverture officielle la légitimité du réseau JA sur l'ensemble des dossiers agricoles, en particulier celui du foncier.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Thomas Diemer, Président de JA national.
Thomas Diemer, Président de JA national. - © AA

" Notre syndicat a forcément en ligne de mire le renouvellement des générations ", a souligné le président de JA national, lors de son discours d'ouverture. Cependant aujourd'hui, beaucoup de filières vivent une conjoncture difficile, n'ont pas de visibilité sur l'avenir ce qui grève la sécurité de nos entreprises. "

Thomas Diemer inscrit son réseau dans un syndicalisme de solutions : " je réaffirme la force du collectif plutôt que le chacun pour soi. Cette année a été dédiée au foncier, sujet fort qui nous amène à des propositions claires pour nos partenaires et les pouvoirs publics. Nous avons besoin d'échanger, et ce 49e Congrès est aussi là pour cela. Tous les sujets doivent être traités. "


Au premier plan, les Jeunes agriculteurs du Maine-et-Loire très attentifs.
Au premier plan, les Jeunes agriculteurs du Maine-et-Loire très attentifs. - © AA

 



En vue aérienne, photo des Jeunes agriculteurs sur le circuit des 24 heures du Mans.
En vue aérienne, photo des Jeunes agriculteurs sur le circuit des 24 heures du Mans. - © AA

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Comme on aimerait que toutes nos larmes forment une pluie abondante, un orage de colère et de piété, qui, d’un coup, arrêterait l’incendie de Notre Dame !

a twitté Bernard Pivot, journaliste et écrivain, lundi 15 avril à l’annonce du terrible incendie qui a ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Le chiffre de la semaine
6,5 %
Sur un panier de courses de 100 euros, seulement 6,50 euros reviennent aux agriculteurs (source OFPM)

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui