L'Agriculteur Charentais 08 novembre 2018 à 09h00 | Par l'Agriculteur Charentais

Conseil : Imaginer l'indépendance

La loi pourrait bientôt séparer les activités de conseil de la vente de produits phytos. Rien n’est encore ficelé, mais l’ordonnance est en cours de rédaction.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Réussir

Pour acheter un produit phyto, l’agriculteur devrait bientôt présenter un justificatif de délivrance d’un «conseil annuel indépendant». C’est l’une des premières mesures concrètes inscrites dans le projet d’ordonnance «pour la mise en œuvre de la séparation entre la vente et le conseil», dévoilé par la DGAL (ministère de l’Agriculture) et le CGDD (ministère de la Transition écologique) le 28 septembre dernier. Il établit une première définition de ce «conseil annuel» qui est appelé à devenir   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Agriculteur Charentais

la phrase de la semaine

La seule méthode de substitution à cette molécule servant à la désinfection des sols en maraîchage est la désinfection à la vapeur.

a déclaré J. Rouchaussé, président de Légumes de France, suite à l’annonce par l’Anses du retrait des autorisations de mise sur le marché des produits phytos à base de métam-sodium

Le chiffre de la semaine
1er
Les Pays-de-la-Loire sont les 1er sur le plan national en production de viande bovine.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui