L'Anjou Agricole 31 octobre 2018 à 12h00 | Par Anjou agricole

Consommation des vins ligériens

Wine Paris, qui se tiendra du 11 au 13 février 2019 à Paris Porte de Versailles, a voulu évaluer l’attachement des Pays-de-la-Loire à ses terroirs viticoles en analysant les tendances de consommation de ses habitants.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Patrick Cronenberger

Les personnes qui achètent du vin se tournent le plus souvent vers les vins de leur région, cela est d’autant plus vrai pour les habitants des Pays-de-la-Loire, juste devant les vins du bordelais (56%) contre 25% pour la moyenne des Français. 27% d’entre eux d’ailleurs boivent plus souvent qu’avant du vin du Val de Loire (9% des Français). Le vin du Val de Loire bénéficie d’une très bonne opinion, pour près de 36% des habitants des Pays-de-la-Loire (23% pour l’ensemble des Français).Pour près d’1/3 des Français, il est l’un des terroirs viticoles qui produit des vins faciles à boire, qui peuvent être consommés rapidement et arrive en 2ème position des vins ayant le meilleur rapport qualité prix.

Bordelais et Bourgogne
Tout âge et sexe confondus, les personnes qui achètent du vin français privilégient deux régions viticoles en particulier : les vins du bordelais (48%) et de la Bourgogne (41%). La Vallée du Rhône complète le podium (31%), juste devant la Champagne (28%). Globalement, les Français reconnaissent la grande diversité de vins (92%) et l’identité propre (90%) de l’ensemble des terroirs viticoles de l’Hexagone.

Wine Paris
Créé par et pour les vignerons, les producteurs et les négociants, Wine Paris s’est donné pour mission de valoriser les richesses et les diversités des terroirs. les vins du Val de Loire seront fortement représentés avec une centaine d’exposants, ressortissants d’InterLoire, et également avec le Centre Loire

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Dans un contexte de perte de pouvoir du marché par les éleveurs, les CRP Bretagne, Pays-de-la-Loire et l’Union Normande des Groupements Porcs ont pris la décision de définir et porter conjointement un plan stratégique pour les éleveurs de porcs.

ont déclaré les organisations du Grand Ouest, dans un communiqué commun du 11 mars.

Le chiffre de la semaine
934
C'est le nombre de fermes biologiques ou en conversion dans le Maine-et-Loire, selon Sylvie Fradin-Rabouin, présidente du Gabb Anjou

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui