L'Anjou Agricole 26 juillet 2017 à 11h00 | Par L'Anjou Agricole

Création d'un certificat de spécialisation apiculture

Un arrêté a été publié au J.O. du 25 juillet portant sur la création, à partir du 1er septembre, d’un certificat de spécialisation (CS) agricole option « apiculture ».

Abonnez-vous Réagir Imprimer
L'arrêté paru au J.O. le 25 juillet précise les conditions de délivrance du nouveau diplôme.
L'arrêté paru au J.O. le 25 juillet précise les conditions de délivrance du nouveau diplôme. - © Archives AA

Ce diplôme s'appuie sur les référentiels de diplôme du brevet professionnel option « responsable d'entreprise agricole » (BPREA) et du baccalauréat professionnel spécialité « conduite et gestion de l'entreprise agricole » (Bac Pro CGEA). Ce certificat de spécialisation est également accessible par la voie de la formation continue (12 semaines en centres et 12 semaines en milieu professionnel) et par la validation des acquis de l’expérience (VAE). Dans le cas d'une préparation par la voie de l'apprentissage, la durée du contrat est d’un an.

 

Les référentiels sont consultables sur le site www.chlorofil.fr.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Tout doit être mis en oeuvre pour éviter une crise dans la filière lait bio. Si elle survenait, le lait bio non valorisé serait déclassé et viendrait, par effet domino, déstabilisé le marché du lait conventionnel.

avertit Jacques Mousseau, président de la section agriculture biologique de la FRSEA Pays de la Loire, dans un communiqué du 26 novembre.

Le chiffre de la semaine
6 millions
de sapins de Noël sont vendus chaque année en France, dont 80 % sont issus de la production française.