L'Anjou Agricole 01 septembre 2016 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Crise agricole : la FNSEA pour un plan d'accompagnement social

Le syndicalisme majoritaire prône un plan d’accompagnement social pour les exploitants voulant décrocher.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Un dispositif que Xavier Beulin avait déjà évoqué naguère.
Un dispositif que Xavier Beulin avait déjà évoqué naguère. - © Actuagri

Parmi les mesures figurant dans le document soumis le 31 août au Conseil de l’agriculture française (CAF), composé des organisations agricoles majoritaires, figurerait la demande d’un plan d’accompagnement social pour les agriculteurs voulant décrocher ou dans l’obligation de le faire face aux contraintes économiques nouvelles.

 

L’ensemble du plan (8-10 pages) comporte bien d’autres dispositifs, tant pour le court terme que pour le long terme et inclut des mesures sur le financement, les assurances, les relations amont-aval, le social, etc. Il sera présenté lors du meeting syndical de ce 1er septembre à Lamotte Beuvron. Il a été préparé durant l’été et devrait être présenté prochainement soit au premier ministre soit au président de la République.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

Les négociations commerciales en cours doivent aboutir à un niveau de valorisation des coûts qui prend en compte la hausse des charges de production pour les éleveurs caprins

demande Coop de France dans un communiqué de presse du 16 janvier.

Le chiffre de la semaine
989
En Pays-de-la-Loire, on recense 989 entreprises de travaux agricoles, dont 573 employeuses de main d'œuvre. Cela représente près de 6 000 actifs (2 400 ETP).

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui