L'Anjou Agricole 09 décembre 2015 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Crise de l’élevage : 23 000 dossiers déjà traités

« Le soutien à l'élevage a été décidé en juin et en septembre et 40 000 dossiers » ont été déposés dans les cellules d'urgence depuis le début de l'année, « dont 23 000 sont d'ores et déjà traités », a assuré le ministre de l'Agriculture.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le 8 décembre, Stéphane Le Foll répondait à la question du député UDI, Yannick Favennec, au sujet de l’action du gouvernement face à la « désespérance du monde agricole », à l’Assemblée nationale.
Le 8 décembre, Stéphane Le Foll répondait à la question du député UDI, Yannick Favennec, au sujet de l’action du gouvernement face à la « désespérance du monde agricole », à l’Assemblée nationale. - © Actuagri

Le ministre a rappelé que lors de la crise du lait de 2008, « il a fallu un an pour que les premières aides soient versées. Cette année alors que le plan a été décidé au mois de septembre, les premières aides seront versées pour 10 000 éleveurs d'ici la fin de l'année, et en particulier les éleveurs porcins ». Pour lui, « c’est de permettre aux agriculteurs de s’organiser d’une manière telle qu’ils pourront passer les moments difficiles et profiter des moments où les prix sont élevés » qui a termes « sortira le monde agricole et rurale de la désespérance ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Le groupe Cooperl peut compter sur l’engagement du ministère de l’Economie, des Finances et de la Relance pour assurer la pérennité des activités et de l’emploi

signifie Bercy dans un communiqué du 21 octobre.

Le chiffre de la semaine
2 000
D’ici 2023, le nombre de départs d’exploitant s’élèvera à 2 000 par an en Pays de la Loire.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui