L'Anjou Agricole 03 novembre 2017 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Début du paiement des MAEC le 3 novembre

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AA

Dans un communiqué, le ministère de l’Agriculture a annoncé que le paiement des mesures agro-environnementales et climatiques (MAEC) et des aides en faveur de l’agriculture biologique avait débuté. 45 000 demandes ont été déposées en 2015, dans le cadre de la nouvelle programmation de développement rural.

Environ 43 % du total des demandes ont fait l’objet, le 3 novembre, du paiement de leur première annuité, soit un montant total de 122 millions d’euros. Ces aides ont pour but d’accompagner, pendant cinq ans, les agriculteurs souhaitant adopter des pratiques plus favorables à l’environnement ou maintenir des pratiques vertueuses.

Les aides en faveur de l’agriculture biologique sont adressées aux exploitants en conversions et aux agriculteurs déjà certifiés « bio » (aides au maintien). Les annuités 2015 de l’ensemble des mesures surfaciques seront payées dans les prochaines semaines.

Les autres types de MAEC feront l’objet d’un paiement au premier trimestre 2018. Le paiement des annuités 2016 débutera, au plus tard, au mois de mars 2018 et celui de 2017 à partir du mois de juillet 2018. Cela devrait permettre un retour du calendrier de paiement pour les MAEC et les aides à l’agriculture biologique pour la campagne 2018. Stéphane Travert, Ministre de l’agriculture et de l’alimentation, se félicite du respect du calendrier annoncé, pour lui, « le respect de cet objectif constitue une réaffirmation de la mobilisation de l’État et de tous ses services en lien étroit avec les conseils régionaux, aux côtés des agriculteurs engagés dans des démarches de performance environnementale ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

On ne couvre pas la réalité des coûts de production lorsque sont intégrés le coût réel du travail (2 Smic par UTH) et le coût du capital

constate Philippe Chalmin, président de l’Observatoire de la formation des prix et des marges (OFPM) lors de la présentation du nouveau rapport le 19 juin.

Le chiffre de la semaine
32 930
rongeurs aquatiques envahissants (ragondins et rats musqués) ont été piégés en 2017 par les bénévoles des Gdon et par l’Association des piégeurs de Maine-et-Loire.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui