L'Anjou Agricole 08 octobre 2015 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Des aides pour les surcoûts liés à la FCO

Stéphane Le Foll a annoncé le versement d'aides pour permettre aux éleveurs de faire face aux charges supplémentaires liées au maintien des animaux dans les élevages.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Il reste encore à définir le financement de ces aides (budget du ministère de l'Agriculture, Fonds national agricole de mutualisation sanitaire et environnementale, Fonds national de gestions des risques en agriculture), selon le ministère.
Il reste encore à définir le financement de ces aides (budget du ministère de l'Agriculture, Fonds national agricole de mutualisation sanitaire et environnementale, Fonds national de gestions des risques en agriculture), selon le ministère. - © Actuagri

Aucune avancée n' a été annoncée quant à la négociation des protocoles sanitaires avec l'Italie, la Turquie ou l'Algérie. ' Les discussions avancent mais ce n'est pas si simple ', a expliqué Stéphane Le Foll, devant les éleveurs au Sommet de l'élevage. Les résultats de la surveillance programmée devraient être rendus lundi 12 octobre et une réunion avec l'ensemble des membres de la filière aura lieu le lendemain pour définir la stratégie à adopter au sujet des zones réglementées.

 

Pris à partis par les éleveurs dans la salle de conférence, Stéphane Le Foll s'est justifié quant aux négociations avec les pays tiers : ' ah mais vous pensez que c'est facile ! Si vous pensez que vous êtes bien meilleurs alors faites-le! ', a-t-il rétorqué. Concernant la sécheresse, le ministre a demandé aux départements concernés de faire remonter les dossiers afin de lancer la procédure de calamités agricoles et leur instruction au 1er novembre pour un paiement avant la fin de l'année.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

la phrase de la semaine

La durée minimale d’arrêt de travail est désormais portée de 2 à 8 semaines pour les travailleuses indépendantes et les exploitantes agricoles

ont annoncé la ministre de la Santé, le ministre de l’Agriculture et la secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, dans un communiqué du 17 juin.

Le chiffre de la semaine
2,7
MILLIONS DE TONNES. tonnes. C’est la quantité de tourteaux de soja qui parcourent chaque année plus de 10 000 km, pour nourrir les animaux des élevages ligériens et bretons.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui