L'Anjou Agricole 16 mai 2019 à 13h00 | Par AA

Des bœufs normands aux portes de la ville

L’EARL de la Bouffée d’herbe, à Cholet, ouvre ses portes les 22, 24 et 25 mai à l’occasion des Rencontres Made in viande, orchestrées par Interbev. Rencontre avec un couple désireux de faire partager son quotidien d’éleveurs.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Nelly et Olivier Guinebretière élèvent des vaches et des bœufs à Cholet. L’exploitation est en conversion à l’agriculture biologique.
Nelly et Olivier Guinebretière élèvent des vaches et des bœufs à Cholet. L’exploitation est en conversion à l’agriculture biologique. - © AA

« Les normandes, ce ne sont pas que des laitières ! Nous prenons plaisir à produire et valoriser la viande aussi ». La ferme d’Olivier et Nelly Guinebretière, située au Sud-Est de Cholet, ouvrira ses portes dans le cadre des Rencontres Made in viande 2019, la semaine prochaine. Bien occupé par son exploitation et par ses 4 enfants, le couple aime communiquer mais ne dispose pas toujours de suffisamment de temps. « Nous faisons de la vente directe auprès de notre entourage, on nous pose des questions sur la production », explique Olivier Guinebretière. « Made in viande est une opportunité pour en parler », apprécie Nelly, venue travailler sur l’exploitation comme salariée depuis peu, après avoir exercé le métier d’infirmière.


Des débouchés en filière qualité et vente directe
Le couple élève 45 vaches laitières, production principale, et une vingtaine de bœufs. Ceux-ci sont abattus à 3 ans et demi et valorisés via deux circuits : la filière qualité race normande Carrefour (avec une plus-value de 5 à 10 centimes au-dessus du prix du marché) d’une part, et par leurs soins, à la ferme, d’autre part. Chaque année, 8 bœufs sont commercialisés, dont 3 en vente directe. Ils commercialisent également 2 à 3 veaux de lait par an en vente directe et proposent du lait cru.


Une alimentation animale diversifiée
Sur 84 ha, 58 sont occupés par des prairies, pour le pâturage ou la fauche, avec une grande diversité d’espèces. « Tout comme l’on parle d’alimentation diversifiée pour les Hommes, nous nous attachons à diversifier l’alimentation de nos bovins. Il faut qu’ils puissent puiser les éléments nutritifs lors de toutes les saisons », explique Olivier Guinebretière. Sa priorité : avoir du stock sur pied. « Et pour pousser le bouchon un plus loin, nous pratiquons l’affouragement en vert pour les génisses, pour les accoutumer au goût avant leur mise à l’herbe ».
Les cyclistes qui empruntent la voie cyclable Cholet-La Séguinière peuvent ainsi croiser ses animaux. « On aime faire venir les gens ici, nous sommes aux portes de la ville », souligne l’éleveur.


Une démarche logique vers la bio
L’exploitation est en cours de conversion à l’agriculture biologique. Un choix qui paraît des plus logiques à l’éleveur, déjà engagé dans un système « très axé sur l’herbe ».
Cela correspond aussi à une volonté de « ne plus utiliser de phytos et d’engrais chimiques et tirer partie au mieux de ce que peut offrir la nature ».

S.H.

Programme Made in viande 2019
- Daniel Lemesle, artisan boucher, 1 boulevard Guy Chouteau, Cholet.
Mercredi 22 mai, 8 h à 12 h 30.

- Boucherie Lebouc, 43 rue Tarin, Angers. Mercredi 22 mai, de 15 h à 16 h. Présentation de l’activité, de découpe et des produits.

- EARL la Bouffée d’herbe, Le bas gué au Bouin, Cholet. Mercredi 22 mai, de 14 h à 17 h, vendredi 24 mai de 14 h à 17 h, samedi 25 mai de 14 h 30 à 17 h 30. Contact : Olivier Guinebretière au 06 22 41 30 51.

- Boucherie de l’esplanade, Avenue Winston Churchill à Angers. Animation dans la boucherie du mercredi 22 mai au mercredi 29 mai et présence de l’éleveur en magasin le samedi 25 mai (9 h à 12 h 30), avec dégustation de viande à la plancha.

- SCEA la Rehoraie, Neuvy-en-Mauges. Visite sur rendez-vous vendredi
24 mai de 10 h à 16 h. Contacter Clément Traineau au 06 18 35 57 76.

- Vincent Marchand, La Tréboischère, Bourgneuf-en-Mauges. Vendredi
24 mai, de 10 h à 12 h. Visites sur réservation, contacter Flora Marchand au 06 73 92 51 72.

- Gaec Les prés d’Anjou, La Boulaie, La Jaille-Yvon. Vendredi 24 mai, de 10 h à 12 h et de 14 h à 18 h. Visites sur réservation, contacter Charles-Antoine Boivin au 06 18 40 82 68.

- Boucherie du Rond du Point, 2 rue Roger Hostein, Cholet. Samedi 25 mai de 10 h à 13 h. Visites sur réservation, contacter Sébastien Rambaud au 02 41 65 23 51.

- Super U Châteauneuf-sur-Sarthe. Samedi 25 mai, de 10 h à 13 h. Visite sur réservation. Contacter Alban Grazelie au 02 41 69 83 10.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Un agriculteur sur cinq n’a pas dégagé de revenu en 2017

Selon l’Insee, en 2017, 19,5 % des non-salariés agricoles imposés au réel ont déclaré des revenus nuls ou déficitaires, d’après une étude publiée le 7 novembre

Le chiffre de la semaine
69
C'est le nombre de solutions alternatives à l’utilisation de produits phytosanitaires proposées par l'association “Contrat de solutions”.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui