L'Anjou Agricole 05 mars 2020 à 12h00 | Par AA

Des champions et championnes angevins au Sia

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Eosine, une pluie de médailles au Salon international de l'agriculture
Eosine, une pluie de médailles au Salon international de l'agriculture - © AA

« Nous sommes sur un nuage. C’est une belle année avec une championne et un passage sur M6 avec un reportage qui a donné  une bonne image du monde agricole ». Hervé Ménard est revenu du Salon de l’agriculture avec un titre de championne femelle pour Lisette. Son fils Antoine, 25 ans, jeune installé et lui-même ont été suivis par une équipe télé de Zone Interdite avant et pendant le concours, « une expérience formidable ». Lisette, jeune vache qui doit faire son 3ème veau en mai, a su séduire le jury : « c’est une bête qui a beaucoup de caractère, mais quand elle arrive sur le ring, elle fait son show, elle sait se mettre en valeur quand il le faut », souligne Hervé Ménard.


Pluie de médailles pour Eosine
En jersiaise, le Gaec la Limonière remporte une pluie de prix avec sa vache Eosine, qui est championne femelle adulte, grande championne, meilleure mamelle adulte et meilleure laitière. Ce dernier prix fait en particularité la fierté de son propriétaire, Pierre-Yves Léger, éleveur en agriculture biologique à Vezins : « Eosine est meilleure laitière au Sia, tout comme sa mère, Calèche, il y a deux ans.» Une performance qui confirme la qualité de la lignée  : « c’est bien d’avoir de belles vaches, mais encore faut-il remplir le tank », souligne l’éleveur.


Layon, un champion inattendu
En parthenaise, une défection d’un élevage a permis au Gaec Loval, de Saint-Quentin-en-Mauges de participer pour la première fois au concours, avec son taureau suppléant, Layon. Une très belle expérience pour Valentin Gourdon, l’éleveur, qui s’est installé en 2017 avec son père : « on avait préparé le taureau au cas où.  On nous a appelé le vendredi pour participer au concours le mardi, raconte-t-il. Nous sommes très contents que Layon ait  remporté le prix de championnat. On a bien fait d’aller à Paris ! ». Layon va postuler également au prochain concours national parthenais, à Chemillé en Anjou à Festi’élevage.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Pas de pénurie : #OnVousNourrit ! Chaque jour ce sont plus de 448 500 agriculteurs et agricultrices qui produisent des produits de qualité pour vous nourrir, comme Valentin, Olivier, Anthony, Julien, Jérémie et bien d’autres sur nos exploitations! #CeuxQuiFont @JeunesAgri

@JeunesAgri49

Le chiffre de la semaine
50 millions
Pour faire face à la crise sanitaire actuelle, le Conseil régional des Pays de la Loire mobilise 50 millions d’euros. Toutes les entreprises sont concernées, même les exploitations agricoles.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui