L'Anjou Agricole 08 juillet 2016 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Des revenus agricoles 2015 majoritairement inférieurs à 15 000 euros

L'étude de groupe réalisée par les Chambres d'agriculture et le groupe AS auprès de 3 297 entreprises, de 8 départements* de l'Ouest, reflète la crise de plusieurs productions.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Jean-Paul Piet, président de AS 49 et Denis Asseray, élu à la Chambre d'agriculture, le 8 juillet à Doué-la-Fontaine.
Jean-Paul Piet, président de AS 49 et Denis Asseray, élu à la Chambre d'agriculture, le 8 juillet à Doué-la-Fontaine. - © AA

 

Les Chambres d'agriculture et le réseau AS viennent de publier leur étude de groupe portant sur les revenus agricoles 2015. L'échantillon de 3 297 exploitations est représentatif de tous les systèmes de production, aussi bien en conventionnel qu'en bio. Le résultat courant
moyen est de 15 647 euros par UTA. « On assiste à un resserrement vers le bas de l'échelle des revenus, explique Jean-Paul Piet, président d'AS 49. 26 % des exploitations ont des revenus négatifs. Elles étaient 10 % en 2013.» Les tranches de revenu entre 7 500 et 30 000 euros diminuent, passant de 49 % en 2013 à 37 % en 2015. Les tranches supérieures (plus de 30 000 euros de résultat courant) passent, elles, de 30 % en 2013 à 23 % en 2015.

*Maine-et-Loire, Loire-Atlantique, Sarthe, Indre-et-Loire, Loir-et-Cher, Loiret, Deux-Sèvres, Charente.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

près d’un quart des chefs d’exploitation ou co-exploitants sont des femmes, contre 8 % en 1970.

A déclaré Jacqueline Cottier, éleveuse à Champteussé-sur- Baconne, présidente de la commission nationale des agricultrices

Le chiffre de la semaine
- 20 %
La production européenne de pommes est en retrait de 20 %

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui