L'Anjou Agricole 14 avril 2016 a 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Deux frères s’activent pour passer les pré-sélections de la Confrontation européenn

Le Gaec Bords de Moine, à Saint-André-de-la-Marche, vient d’apprendre la pré-sélection pour la Confrontation européenne, de émeline et Gamelle en catégorie Senior.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Romain et Florian Vigneron, du Gaec Bords de Moine, à Saint-André-de-la-Marche, espèrent emmener entre autres Emeline (sur la photo) à la Confrontation européenne.
Romain et Florian Vigneron, du Gaec Bords de Moine, à Saint-André-de-la-Marche, espèrent emmener entre autres Emeline (sur la photo) à la Confrontation européenne. - © AA

Emeline, endurcie aux concours et Gamelle, nouvelle sortie, font partie des 100 vaches françaises ayant passé la première phase de sélection de la Confrontation européenne. Sur les 300 inscrites au départ, seulement 25 vont représenter la France les 17, 18 et 19 juin prochains pour le concours le plus prestigieux des races holstein et rouge holstein. L’événement triennal se tiendra, cette fois-ci, à Colmar en Alsace pour accueillir une vingtaine de pays participants.

Des passionnés de la race
« On espère avoir le privilège d’emmener nos animaux », expliquent Romain et Florian Vigneron, les 2 frères associés avec leurs parents au Gaec Bords de Moine à Saint-André-de-la-Marche, qui s’inscrivent pour la première fois au concours européen.
Transmise par leur père, les jeunes frères perpétuent la passion pour la race holstein. Et ce ne sont pas les médailles qui leur manquent. Prix de section à Festi’Elevage, 1er prix de section au Space 2014, grande championne et prix de la meilleure mamelle au concours régional en 2015… Ils ne comptent plus les prix remportés par leur vedette Emeline. La dernière en date : le prix de réserve grande championne au Space à Rennes.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Compte tenu du contexte sanitaire et social actuel, les dons de lait sont plus que jamais vitaux pour fournir l’aide alimentaire

ont indiqué Les Restos du Coeur. Les agriculteurs concernés ont jusqu’au 15 février pour effectuer un don à une association habilitée.

Le chiffre de la semaine
600 millions d'euros
le relèvement du SRP (Seuil de Revente à Perte) de 10% a permis un gain de 600 millions d’euros pour la distribution qui auraient dû, en toute logique, se retrouver dans les cours de fermes.