L'Anjou Agricole 26 août 2016 à 18h00 | Par L'Anjou Agricole

Deux jours pour découvrir les Vergers écoresponsables

Les 27 et 28 août a lieu l’opération Vergers ouverts, le rendez-vous annuel du grand public pour tout savoir sur les exploitations labellisées Vergers écoresponsables.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AA

A l’initiative des pomiculteurs de l’Association nationale pommes poires (ANPP), 4 vergers de Maine-et-Loire ouvrent leurs portes dont la SCA Le lion d’Anjou, à Montreuil-sur-Maine. Entreprise familiale qui produit annuellement sur 85 hectares 6 000 tonnes de pommes.

Pourquoi avez-vous choisi d’ouvrir pour la première fois vos portes au grand public à l’occasion de l’opération Vergers ouverts ?
François Cordier : nous pensons qu’il est nécessaire de communiquer avec nos voisins, les consommateurs et les enfants. Aujourd’hui nous prenons la parole pour expliquer en quoi notre façon de travailler est en adéquation avec le fil des saisons, de la nature, mais aussi pour faire partager la passion des producteurs.

Vous êtes labellisés “Vergers écoresponsables” depuis une dizaine d’années. En quoi consiste la production fruitière intégrée à la SCA Le Lion d’Anjou ?
Notre stratégie repose sur l’observation et la compréhension de la vie dans les vergers. Dans notre métier, c’est l’environnement qui vous parle. Il faut s’armer de patience pour observer la faune auxiliaire se mettre en place. Alors qu’elles se sont faites largement attendre, ce week-end les visiteurs pourront déceler les coccinelles et leurs larves qui viennent d’arriver dans le verger. Beaucoup de travaux ont été faits ces dernières années pour favoriser la faune auxiliaire. Sur les couverts végétaux dans l’interrang notamment. Les visiteurs ne trouveront pas un verger tondu à ras. Aussi, on surveille la présence de certains nuisibles pour réfléchir nos interventions. Par exemple, on procède au frappage de l’arbre, c’est-à-dire qu’on heurte les branches pour recueillir et compter le nombre d’insectes par famille.

A quoi doivent s’attendre les visiteurs en franchissant les portes du verger ?
En plus de présenter nos méthodes de travail dans les vergers - à savoir, comment et pourquoi on taille un arbre, on leur enlève des pommes au moment de l’éclaircissage, comment on cueille le fruit fragile -, nous expliquerons aux visiteurs les “bonnes pratiques” mises en place dans nos vergers. Parmi les curiosités, le public apercevra hôtels à insectes et nichoirs à mésanges habités. Avec des explications adaptées aux enfants, le tour des vergers est pour tous les âges.

 

Ouverture de 10 h à 17 h, le samedi et le dimanche. Visite du verger, dégustation de pommes et de jus de pommes et vente de produits.

Liste des vergers participants sur www.lapomme.org

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

5 % d’augmentation des tarifs de vente des produits laitiers aux distributeurs par les transformateurs permettraient d’atteindre le prix de revient moyen calculé par l’interprofession (396 euros/1 000 litres toutes primes confondues). À condition que ces 5 % soient identifi és en toute transparencedans les négociations commerciales. »

a réagi la FNPL suite à la déclaration du président du groupe Intermarché qui s’est engagé à « accepter des hausses de prix », réclamées par les industriels aux GMS

Le chiffre de la semaine
17 %
ENVIRON 200 VOLS ET INFRACTIONS ONT TOUCHÉ LES EXPLOITATIONS AGRICOLES, SOIT UNE BAISSE DE 17 % PAR RAPPORT À 2017.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui