L'Anjou Agricole 15 juillet 2015 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Développer les réseaux dans l'enseignement agricole

La charte pour l'enseignement signée mercredi 15 juillet par six structures régionales vise à favoriser les échanges de compétences autour de l'enseignement agricole.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AA

220 000 emplois. Dans les Pays-de-la-Loire où l'agro-alimentaire reste le premier secteur économique, l'agriculture concerne actuellement 130 000 emplois salariés et non-salariés auxquels s'ajoutent 90 000 dans les services à l'agriculture. "Pour faire face à une baisse démographique qui s'enclenche et compenser le déficit annoncé de 2000 emplois dans les années à venir, continuer de former les jeunes devient primordial", annonce ainsi le représentant de l'Arefa Jean-Baptiste Bricard, nouveau signataire de la charte de partenariat régionale autour de l'enseignement agricole. Après un premier engagement en 2009 et dans la lignée de la convention signée au niveau national l'an passée cette charte intègre ainsi cette année et pour quatre ans les acteurs de l'emploi (Arefa et Apecita), la chambre régionale d'agriculture, la Draaf, le Conseil régional, ainsi que les établissements d'enseignements technique et agricole public et privé. "Nous souhaitions nous ouvrir à l'amont et l'aval et renforcer le travail en réseau pour faire connaître la diversité de l'enseignement agricole", précise Claudine Lebon de la Draaf. Un "réseau" mis en avant par l'ensemble des signataires afin "d'optimiser les moyens mis en œuvre dans les différentes structures, résume Claude Cochonneau, président de la Chambre régionale. On ne maintiendra notre agriculture qu'au prix de l'installation et donc de la formation d'agriculteurs", ajoute-t-il.

Lire l'intégralité de l'article dans l'Anjou agricole du 17 juillet 2015.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

" Dans quelques années, toute une génération de citadins va croire que tout ce qui n’est pas bio est empoisonné ! ".

a réagi sur Twitter l’animateur et producteur de la célèbre émission E=M6, Mac Lesggy.

Le chiffre de la semaine
40
C'est le nombre d'intrusions dans les élevages en France, recensées par la FNSEA en 2019.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui